Sommaire
Article publié le 29/11/2019 à 10:37 | Lu 1916 fois

Alzheimer : 4 initiatives pour accompagner les malades et leurs aidants

Pour accompagner aux mieux les malades et leurs familles, faire face à l’avancée de la maladie et à l’augmentation du nombre de personnes malades dans les prochaines années, la nécessité de dispositifs de soutien durant la nuit est indispensable et urgente. Cet appel à projet doit permettre d’accompagner des initiatives inspirantes, de les évaluer et à terme de les disséminer sur les territoires.


Alzheimer : 4 initiatives pour accompagner les malades et leurs aidants
Pour les patients Alzheimer, la nuit est un moment sensible et la cause de nombreuses manifestations d’anxiété. La confusion entre le jour et la nuit favorise leur éveil et leur agitation. Particulièrement investis et sollicités par leur proche malade, les aidants jouent un rôle central, car les dispositifs visant à améliorer la prise en charge et l’accompagnement des malades d’Alzheimer pendant la nuit restent à ce jour peu développés.
 
« Manque de sommeil, épuisement pouvant conduire jusqu’à la dépression, détérioration de la qualité de la relation entre les aidants familiaux et leurs proches, tels sont les témoignages que nous avons reçus » explique Hélène Jacquemont, Présidente de la Fondation Médéric Alzheimer.
 
« C’est pourquoi la FMA a souhaité inciter les acteurs de terrain à proposer de nouvelles prises en charge en lançant l’appel à projet « Alzheimer : améliorer l’accompagnement de nuit des personnes vivant à domicile ».
 
Coup de projecteur sur les 4 initiatives innovantes retenus par le jury
Plateforme d’accompagnement et de répit au Centre Hospitalier de l’Ouest Vosgien
Il s’agit de proposer aux personnes ayant des troubles cognitifs et à leurs aidants familiaux vivant à domicile, des interventions réalisées en soirée et/ou durant la nuit à domicile par une assistante de soins en gérontologie pour apporter du répit au proche aidant, effectuer un diagnostic de la situation et proposer des conseils pratiques permettant à l’aidant de mettre en œuvre une stratégie adaptée. Ces interventions s’organisent par cycle de quatre interventions pendant un mois (à raison d’une intervention de 10 heures par semaine).
 
Garde itinérante de nuit par le SPASAD (service polyvalent d’aide et de soins à domicile) du CCAS de Saint-Lô
Fort d’une expérience de vingt ans de garde itinérante de nuit qui intervient, à raison de 20 personnes par nuit, 7j/7, pour des interventions d’une vingtaine de minutes en moyenne, le SPASAD propose aujourd’hui aux personnes ayant des troubles cognitifs, et bénéficiaires de ce service, des interventions plus longues (1 h), deux fois par semaine pendant un mois. Ces interventions visent à mettre en œuvre des temps de relaxation multi sensorielle afin d’améliorer l’endormissement et le déroulement de la nuit. Des techniques de relaxation seront également transmises aux proches aidants par l’intervenant.
 
Place d’accueil de nuit au Centre de gérontologie, les Abondances – Boulogne-Billancourt
Le centre a créé une place d’accueil de nuit dans les locaux de son accueil de jour pour des personnes ayant des troubles cognitifs vivant à domicile et ainsi permettre à leurs proches aidants de disposer de périodes de répit. Un professionnel est entièrement dédié à cet accueil. Des activités adaptées sont proposées à la personne accueillie pour favoriser l’endormissement, préserver l’autonomie et soutenir une image positive de la personne. Un petit-déjeuner est servi à partir des goûts de la personne accueillie.
 
Plateforme de répit du pôle gériatrique de l’hôpital de Dieuze
Cette plateforme souhaite créer un accueil de nuit au sein de son EHPAD. Il sera ouvert aux personnes ayant des troubles cognitifs vivant à domicile sur le territoire de l’Est et du Sud de la Moselle. Il prévoit d’accueillir une personne, de 16h à 12h le lendemain. L’accueil sera réalisé par deux assistants de soins en gérontologie intervenant successivement de 16h à 21h et de 21h à 9h. Ils pourront proposer des activités aux bénéficiaires, selon leurs besoins et leurs souhaits. Les locaux de l’accueil de jour pourront être utilisés en soirée (espace détente, cuisine, tables et matériel pour activités diverses).






Dans la même rubrique :
< >