AgeingFit : le rendez-vous européen dédié à l'innovation au service du bien-vieillir

AgeingFit a organisé sa 8ème édition à Lille les 11 et 12 mars 2024. L’événement a réuni des structures d’hébergement, des industries, des start-ups, des chercheurs et des investisseurs, tous impliqués dans le développement d’innovations, de l’idée à la mise sur le marché en passant par la réglementation et l’évaluation.


AgeingFit : une approche à 360° de l’innovation pour le bien-être des personnes âgées

Dans le contexte actuel, la Silver économie émerge telle une réponse innovante et nécessaire aux défis posés par un vieillissement démographique croissant.
 
Des avancées médicales aux solutions technologiques, en passant par des modèles de logement adaptés, la Silver économie se positionne au cœur d’une transformation sociétale. Elle offre ainsi un éventail de produits et de services visant à améliorer la qualité de vie des seniors, tout en relevant le challenge inhérent à cette prise en charge.

 
Des rencontres internationales en faveur du bien-vieillir

Afin de répondre à ce besoin d’innover, il est essentiel de rassembler tous les acteurs de la filière et de faciliter leurs rencontres et collaborations. La convention, vise à valoriser les échanges internationaux, simplifiant ainsi la création de liens et les partenariats entre les différents acteurs du milieu.
 
Ce rendez-vous international apporte une grande diversité d’intervenants et un catalyseur pour des idées et concepts qui ne connaissent pas de frontières (le vieillissement touchant chaque pays).

Ce constat a notamment été fait par Yael Benvenisti (Directrice Générale chez Medterranean Tower Ventures), qui a salué une convention aux nombreuses opportunités d’échanges avec des spécialistes du secteur.
 

Promouvoir la découverte de nouvelles idées

Dans un environnement constamment en mutation, tant pour les petites et moyennes entreprises que pour les grandes sociétés, la découverte de nouveaux concepts dans le domaine du bien-vieillir peut représenter un défi de taille.
 
C’est ainsi qu’AgeingFit s’est donné comme objectif de promouvoir les innovations au service du bien-vieillir. L’événement est organisé, pour cela, en quatre activités principales sur une période de deux jours afin de permettre un maximum d’interactions et de circulation d’informations.

Ces activités regroupent : une zone d’exposition, des conférences, un concours de pitchs et des rendez-vous pré-qualifiés.
 

La 8ème édition d’AgeingFit : centrée sur les évolutions pour le bien-vieillir

Durant ces deux jours, 65 intervenants internationaux ont partagé leur expérience et animé le programme de conférences au travers de 4 parcours thématiques : « développer des innovations dans la Silver économie » ; « prévention, diagnostic et traitement des pathologies liées à l’âge » ; « innover en matière de soins en institution et à domicile » et « innovations sociales et sociétales ».
 
La première journée a été marquée par une session plénière « Faire de la Silver économie une réalité : Changer de perspective pour faire du vieillissement une source de nouvelles opportunités économiques ».

Cette session d’ouverture a permis d’échanger principalement sur les dimensions économiques du vieillissement, en explorant comment nous pouvons transformer la perception du vieillissement en tant que charge sociale en une source d'opportunités économiques stimulantes.
 

Quatre parcours de conférences plongeant au cœur du bien-vieillir

AgeingFit 2024 a été, au-delà de la convention d’affaires en elle-même, une immersion dans l'univers du bien-vieillir. Les parcours thématiques ont creusé en profondeur, mêlant innovation et réflexion stratégique.
 
Jordi Ferrer de Ship2B Ventures (fonds d’investissement à impact) est intervenu sur l'accélération du bien-vieillir à travers l'innovation et le financement, où des idées audacieuses ont fusionné avec des discussions sur l'évolution du financement et les défis à surmonter : « les systèmes de santé sont d’ores et déjà à leur limite. Les soins sont coûteux et de plus en plus de personnes les requièrent. » a-t-il déclaré. « Il faut des changements rapides et être présent pour l’avenir ».
 
Au cours d’une autre conférence, les intervenants se sont concentrés sur la lutte contre les maladies  neurodégénératives et la promotion d'un vieillissement actif. Des experts, tels que Mark Ross de  l’université Heriot-Watt, ont partagé des avancées significatives dans la recherche et l'importance de  l'activité physique.
 
L’exercice physique semble, en effet, être au cœur de la lutte contre les maladies  neurodégénératives selon cet expert : « Les exercices physiques permettent une meilleure production de cellules T, essentielles pour renforcer la réponse immunitaire. Cependant, les maladies neurodégénératives ont pour objectif de détériorer ces cellules T, compromettant ainsi le bon fonctionnement du système immunitaire ».
 
Le parcours sur l'innovation en matière de soins a exploré l'intégration des technologies dans les environnements de soins résidentiels et à domicile.

Geert Houben de Cubigo, une plateforme qui connecte le personnel, les résidents et la famille au sein des structures de soins, a discuté des solutions face à la pénurie de main-d'œuvre, soulignant le rôle crucial des technologies dans l'amélioration des soins.
 
Enfin, le volet sur les innovations sociales a captivé l'audience avec des discussions sur les technologies pour la santé mentale des personnes âgées et les solutions pour les zones rurales isolées.
 
Des intervenants comme Ad van Berlo de Smart Homes(un centre de connaissances pour l’automatisation des foyers et le smart living) et Shahnaz Hassan, psychiatre consultante chez Iron Rose Wellbeing (une structure qui encourage le bien-être chez les soignants et les personnes âgées) ont partagé des approches novatrices pour relever ces défis spécifiques.
 
Ad van Berlo aura d’ailleurs présenté deux projets : l’application Smile (qui a pour but la socialisation des personnes atteintes de maladies neurodégénératives) et le Home Kit VR2Care (pour créer des espaces sociaux virtuels). « Le but est de rapprocher les gens en distanciel, de promouvoir une activité physique en communauté et de pouvoir veiller à la sécurité des utilisateurs ».
 
AgeingFit 2024 a ainsi proposé une plateforme rassemblant idées novatrices et réflexions stratégiques, renforçant l'engagement envers le bien-vieillir et ouvrant de nouvelles perspectives pour l'avenir de la Silver économie. Un rendez-vous incontournable où le futur du secteur prend forme.
 

Nouvelle édition des pitchs innovations : trois lauréats soutenus par CABHI !

Durant deux jours, 20 start-ups ont présenté leur projet face à un jury d’experts. Cette activité s’avère être un vrai tremplin même au-delà de l’Europe pour les structures, notamment avec le soutien de CABHI (Center for Aging + Brain Health Innovation).
 
Le centre d’innovation canadien a en effet récompensé le grand gagnant de cette compétition Biel Glasses, porté par Jaume Puig Adamuz. La start-up propose des lunettes intelligentes qui adaptent la réalité à la capacité visuelle restante des personnes malvoyantes, résolvant ainsi les problèmes de mobilité et améliorant l'autonomie personnelle.
 
Les trois premiers lauréats ont tous reçus également un accès gratuit et des stands virtuels à l’évènement digital CABHI Summit 2024. PhenomX Health, représentée par Jérôme Michaud, est une start-up suisse spécialisée dans la santé numérique dont la mission est d'améliorer le bien-être, la vitalité et la longévité d'un milliard de femmes ménopausées, et Cubigo, représenté par Lizzy Evens.
 
Ce dernier projet permet la connexion du personnel, des résidents et de la famille au sein des structures de soins. « La santé des femmes a toujours fait l'objet de peu de recherches, avec moins de 4% des investissements en R&D au niveau mondial. [...] C'est là que nous entrons en jeu, en offrant la science comme un service dans le but de soutenir au mieux les femmes pendant leur transition et leur bien vieillir. » Jérôme Michaud.
 
« Je suis responsable de certains projets stratégiques, dont celui de recherche et développement sur le bien-vieillir, axé sur les données et l'IA mobile.» Lizzy Evens
 
Durant AgeingFit, les participants ont bénéficié de plusieurs opportunités d’interaction et de collaboration. En plus des rendez-vous pré-qualifiés, Gisela Garcia-Alvarez et sa collègue Nieves Freire Barea, du Galician Health Cluster, ont souligné l'importance des simples échanges sur place pour rencontrer de nombreux acteurs du secteur.
 
Parallèlement, l'accès à une zone d'exposition a offert aux exposants une plateforme idéale pour présenter leurs innovations et échanger des idées. Les entreprises ont pu présenter leurs produits et services, tandis que certains ont également proposé des démonstrations et des essais.

Publié le 27/03/2024 à 01:00 | Lu 1279 fois