Acide hyaluronique injectable : une ordonnance est désormais obligatoire

Depuis le 1er Juillet 2024, l'acquisition d'acide hyaluronique injectable est soumise à une réglementation beaucoup plus stricte. Utilisée pour atténuer les signes de vieillissement tels que les rides et les cernes, ou pour rehausser le volume des lèvres, cette substance n'est plus accessible que sur prescription médicale. Une mesure qui fait suite à la constatation de problèmes sanitaires en nette hausse, en raison d'une utilisation croissante par des non-professionnels de santé ou par des particuliers.



La direction générale de la Santé a constaté que l'auto-injection de ces substances par des individus non qualifiés est une pratique en forte hausse. En réponse, un décret,  paru au Journal officiel le 31 mai 2024 et entré en application le 1er Juillet 2024,  précise que seuls les médecins et les patients munis d'une prescription médicale peuvent désormais se procurer ces dispositifs médicaux injectables. Les chirurgiens-dentistes et leurs patients, munis d'une ordonnance, seront également habilités à les recevoir.

En juillet 2022, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) avait déjà mis en lumière la dangerosité de ces injections esthétiques réalisées par des non-professionnels, en signalant une quarantaine d'effets indésirables. Ces incidents ont été associés à des injections pratiquées par des personnes non autorisées, ce qui est illégal et risqué.

Les complications potentielles de l'utilisation inappropriée de l'acide hyaluronique incluent des infections pouvant se propager, une perte de vision suite à une injection dans un vaisseau sanguin de l'œil, ou encore des contaminations virales ou bactériennes causées par l'usage répété du même matériel injectable.

Pour des injections d'acide hyaluronique, il est essentiel de consulter un médecin ou un chirurgien-dentiste compétent. Ce professionnel doit évaluer l'absence de contre-indications, vous informer des risques, obtenir votre consentement éclairé et s'assurer de la mise à jour de vos vaccinations.

Lors de la séance d'injection, il convient de venir sans maquillage ni bijoux et d'avoir préalablement appliqué une crème anesthésiante prescrite. Après l'intervention, il est recommandé d'éviter l'exposition au soleil, de limiter les expressions faciales et de ne pas pratiquer de sport intensif. Les activités sociales et professionnelles peuvent toutefois être reprises immédiatement.

Il est important de noter que les coûts liés à ces injections esthétiques ne sont pas couverts par la Sécurité sociale et ne donnent droit à aucune indemnisation en cas d'arrêt de travail. En cas de complication sanitaire liée à l'utilisation de l'acide hyaluronique, les patients sont invités à signaler l'incident sur le portail de signalement dédié aux événements sanitaires indésirables.
 
Publié le 03/07/2024 à 06:00 | Lu 2045 fois




Retrouvez Senioractu.com sur
Facebook
X


Facebook
X