Accident de La Rochelle : la conductrice qui a fauché les enfants est âgée de 83 ans

Douze enfants ont été fauchés par une voiture qui était conduite par une octogénaire, ce mercredi 5 juin 2024 à La Rochelle. Le bilan fait état de plusieurs jeunes victimes en état grave. Un fait divers dramatique de plus qui pose la question de la capacité des conducteurs les plus âgés à ne pas devenir un danger pour eux-même et pour les autres.


La quiétude de La Rochelle a été brutalement troublée par la survenue d'un accident de la circulation sinistre. Un groupe d'enfants, tous issus d'un centre de loisirs et âgés de 8 à 11 ans, a été en effet renversé alors qu'ils circulaient paisiblement à vélo. Sept jeunes victimes sont à déplorer ; trois parmi elles sont dans un état particulièrement préoccupant.

Selon les informations relayées par BFMTV, l'une des victimes, grièvement atteinte, a nécessité un transport aérien vers l'hôpital de Tours, tandis que les deux autres enfants en urgence absolue ont été dirigés vers le centre hospitalier de Poitiers. Les quatre autres blessés, répertoriés en urgence relative, reçoivent actuellement des soins à l'hôpital de La Rochelle.

La conductrice impliquée dans ce terrible accident est une femme de 83 ans. Après avoir été placée en garde à vue – mesure rapidement suspendue eu égard à son état psychologique – il a été établi que ni l'alcool ni les stupéfiants n'étaient en cause dans ce tragique événement.

Catherine Leonidas, adjointe au maire local, souligne que les enfants étaient parfaitement équipés pour leur déplacement : "Ils avaient des gilets jaunes, des casques", et étaient accompagnés par deux moniteurs. Leur destination n'était autre que le parc Franck Delmas, où une course d'orientation était prévue.

Face à une telle catastrophe, le parquet a diligenté une enquête pour élucider les circonstances précises qui ont conduit aux blessures involontaires des jeunes cyclistes. Parallèlement, la préfecture a activé le centre opérationnel départemental et mis en place une cellule d'urgence médico-psychologique. Cette dernière offre soutien et accompagnement aux familles éplorées, tant sur les lieux du drame qu'au sein du centre hospitalier local.

L'accident suscite déjà un véritable émoi national. Nicole Belloubet, ministre de l'Éducation nationale, a exprimé toute sa compassion : "Mes pensées vont aux blessés et à leurs familles". Une onde de choc qui traverse toute la communauté rochelaise et bien au-delà, et qui remet sur le devant de la scène, de la manière la plus dramatique qui soit, la question de la capacité des seniors les plus âgés à conduire en toute sécurité - tant pour eux-même que pour les autres.
 

Publié le 06/06/2024 à 08:12 | Lu 2950 fois