Sommaire
Article publié le 26/02/2019 à 01:00 | Lu 909 fois

A11 : une octogénaire à contresens sur l'autoroute près de Nantes pendant 40 km

Voici un fait divers qui va, une fois de plus, remettre sur le devant de la scène, la conduite des personnes âgées. En effet, le 24 février dernier, une femme de 82 ans a roulé une quarantaine de kilomètres sur l’autoroute A11 à contresens près de Nantes indique un récent article du quotidien Ouest France.


A11 : une octogénaire à contresens sur l'autoroute près de Nantes pendant 40 km
C’est tôt le matin que la voiture de cette conductrice de 82 ans a été signalée à Bison Futé. L’octogénaire roulait à contresens tout d’abord sur l’autoroute A11 puis ensuite sur le périphérique. Elle a finalement été arrêtée par la police près de Nantes après avoir parcouru une quarantaine de kilomètres.
 
Heureusement, plus de peur que de mal dans cette affaire. Personne n’a été blessé. On ne sait pas pourquoi la vieille dame a décidé de faire demi-tour au péage d’Ancenis, mais ce qui est sûr, c’est que ce fait divers met une fois encore sur le devant de la scène la conduite des personnes âgées. Une thématique qui revient régulièrement, à chaque souci de ce genre.
 
Début février, le prince Philip, 97 ans, a renoncé à la conduite à l'âge de 97 ans suite à un accident qu’il avait causé. Le prince était au volant de son Land Rover Freelander lorsqu’il est sorti de route ; il a percuté une Kia dans laquelle se trouvait deux femmes et un bébé. La passagère a eu le poignet cassé, la conductrice quelques coupures et le bébé est sorti heureusement indemne. Le prince n’a rien eu également.
 
La conduite des seniors et plus précisément, celle des personnes âgées est un sujet toujours délicat… En effet, avec le vieillissement des populations, de plus en plus d’ainés se retrouvent sur les routes derrière un volant. Or, pour ces ainés, conduite rime souvent avec autonomie et liberté d’action. Notamment en province et à la campagne où les transports en commun sont moins développés que dans les grandes villes.
 
Mais dans ce contexte démographique sans précédent, une question revient régulièrement sur le devant de la scène : les seniors doivent-ils être contrôlés pour vérifier leur aptitude à la conduire ? Sont-ils responsables de plus d’accidents de la circulation que les autres conducteurs plus jeunes ? Les ainés sont-ils plus dangereux sur la route ?...
 
Rappelons qu’en France, tout comme en Allemagne ou en Suède d’ailleurs, une fois délivré, le permis se conserve à vie. En revanche, en Suisse ou en Italie, le permis est remis en question régulièrement par le biais de visites médicales.





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 4 Octobre 2019 - 01:00 Des autos et des livres