Sommaire
Article publié le 15/10/2021 à 09:07 | Lu 2130 fois

A l'heure de la retraite, renoncez à votre mutuelle santé d'entreprise




Si vous étiez salarié, vous ne pouvez plus, une fois à la retraite continuer à profiter de la mutuelle santé de votre entreprise et de sa prise en charge par l’employeur. De fait, vous devez vous trouver un contrat individuel. C’est une bonne nouvelle : vous pourrez ainsi opter pour un contrat bien mieux adapté à vos nouveaux besoins.


La mutuelle santé d’entreprise à l’heure de la retraite
Votre départ en retraite est signalé par votre employeur à l’assureur auprès duquel a été souscrit le contrat santé collectif. Libre à vous alors de conserver les mêmes garanties auprès du même assureur – celui-ci doit d’ailleurs vous faire une proposition.
 
Mais attention, d’une part, vous ne bénéficierez plus de la prise en charge de l’employeur et d’autre part, une majoration tarifaire sera appliquée par étape (jusqu’à 25% la deuxième année suivant la cessation d’activité et 50% la troisième).
 
En clair, en tant que retraité, non seulement vous payerez seul l’intégralité de la cotisation, mais en plus celle-ci, va progressivement augmenter. Pire encore, vos ayants-droits (conjoint et éventuellement enfants) ne seront pas toujours couverts. Il est donc temps de partir à la recherche de votre mutuelle santé individuelle !
 
Des besoins de santé qui évoluent
La meilleure solution est généralement de vous tourner vers une mutuelle senior. Ces contrats ont été spécifiquement prévus pour les plus de 50 ans dont les besoins ne sont plus ceux d’un « jeune actif ».
 
Les garanties de ses contrats s’adaptent tout d’abord à vos nouveaux besoins. En effet, vous n’êtes généralement plus concerné par la prise en charge des frais de maternité. Et vous n’avez probablement plus d’enfant en âge de bénéficier de soins d’orthodontie...
 
Alors, ces garanties toujours présentes dans les contrats collectifs pour répondre aux besoins de tous les salariés quel que soit leur âge, sont supprimés des contrats senior.
 
En revanche, les remboursements en optique, dentaire et prothèse auditive sont renforcés, car avec l’âge ces besoins se font plus importants.
 
N’oubliez pas le service !
Pour répondre aux besoins des retraités, les contrats seniors prévoient aussi, bien souvent, le remboursement des médecines douces, des cures thermales et de certains actes de prévention. Et pour s’adapter aux attentes, mais aussi au budget des retraités, ils se déclinent en différents niveaux de remboursement.
 
Mais à l’heure du choix, au-delà des remboursements, pensez aussi à vérifier les services inclus au contrat. Certains assureurs ont su évoluer avec les habitudes des seniors désormais « branchés », en proposant des services de télémédecine ou des services connectés pour la gestion et le suivi des remboursements, la demande de comparaison de devis de soin…
 
Ils proposent également des services d’assistance, comme l’aide-ménagère ou la garde des animaux domestiques en cas d’hospitalisation. Ces aides qui peuvent simplifier le quotidien, ne doivent pas être négligées !
 
Le choix d’un véritable accompagnement
Reste à choisir le contrat qui répondra le mieux à vos besoins. Mais il est parfois difficile de comparer les offres de nombreux assureurs, présentant chacun à sa façon les différents taux et forfaits de remboursement par nature de frais de santé.
 
Bien sûr, il existe des comparateurs en ligne, qui vous aident à confronter les différents remboursements et les tarifs. Mais bien souvent, ils se focalisent sur les remboursements de soins courants, excluant les soins non pris en charge par l’Assurance Maladie comme l’ostéopathie. Et ne tiennent pas compte des services, qui peuvent pourtant faire toute la différence.
 
La solution ? Miser sur l’humain ! Certains assureurs proposent non seulement la possibilité de souscrire en ligne, mais aussi un numéro d’appel qui vous met en relation avec des conseillers pour vous guider dans votre choix.
 
C’est par exemple le cas de Mes Solutions Mercer, dont les conseillers experts vous aident à comparer les tarifs, à faire le point sur les garanties dont vous avez besoin… N’hésitez pas à les contacter même avant votre départ en retraite, pour une transition en douceur du contrat d’entreprise à votre contrat sur mesure, en toute sérénité.