Sommaire
Senior Actu

Article publié le 08/01/2018 à 04:31 | Lu 3635 fois

2 minutes ensemble : jeu de société intergénérationnel

« Je décris les trois qualités que j'attends d'un ami », « J'imagine un voyage que j'aimerais faire », « Je raconte une bêtise de mon enfance », etc. En 52 cartes, le nouveau jeu « 2 minutes ensemble » vise à favoriser les échanges de souvenirs et anecdotes entre petits, grands et ainés.


Ce n’est pas un scoop. Le jeu de société est un excellent moyen de connecter les générations entre elles. Le principe de « 2 minutes ensemble » est assez simple : c’est le plus âgé des joueurs qui commence ; il tire une carte au hasard parmi les 52 que contient le jeu. Il découvre alors la question à l'un des quatre thèmes ("Je raconte", "J'imagine", "En ce moment", "Je décris") et a deux minutes pour répondre.
 
Amusantes, insolites, originales et toujours bienveillantes, les questions sont simples et il suffit d'attendre les réponses pour que la magie opère : « Vraiment grand-père ? Tu allais à l'école en sabots ? Nous, c'est en over-board ! » ; « J'étais la reine des Poissons d'avril mais un jour, c'est moi qu'on a piégé, je vais vous raconter… ».
 
Chacun à tour de rôle, partage et raconte ses souvenirs, fait appel à sa mémoire, à son imagination et se recentre sur les joies de sa vie. Le dialogue s'installe, les rires fusent, la complicité s’installe. L’idée est de transmettre et d’échanger.
 
Ce jeu de société (15 euros) s'emporte partout et s'adapte aux envies du moment : à la maison au calme, en balade, dans une fête, lors d’un piquenique ou un déjeuner de famille. Rien de tel pour mieux se connaître et s'amuser, au-delà de la différence d'âge.
 
Derrière la création de ce concept, Raphaëlle de Foucauld, thérapeute familiale, conjugale et éducatrice. Avec une consoeur, elle a imaginé les jeux « 2 minutes papa » et « 2 minutes mon amour » en 2015. Un succès qui permet aujourd’hui, d'agrandir la collection avec « 2 minutes ensemble ».
 
« L’expérience montre que les individus les plus connectés à leur famille, à leurs amis et à leur cercle social sont non seulement plus heureux mais aussi en meilleure santé » souligne Raphaëlle de Foucauld. Et d’ajouter : « je le constate tous les jours en consultation. En dix ans, j'ai rencontré et accompagné des centaines de couples, de familles et des milliers de jeunes au sein des écoles. J'ai pu observer l'importance de créer du lien avec son entourage : un ingrédient majeur pour être heureux ».
 
Le jeu et ses questions sont basés sur les dernières recherches en psychologie positive. « Il est conseillé par exemple de prononcer 3 fois plus de paroles positives que négatives » rappelle Raphaëlle de Foucauld. « Ce jeu est un excellent moyen d'atteindre ce ratio, d'adopter la gratitude dans son quotidien, de se focaliser sur le positif et de le partager avec son entourage ».
 
Grâce au succès de la campagne de levée de fonds sur Ulule.com, cent jeux ont déjà été offerts à « La Compagnie des aidants » (réseau d'entraide et d'échange pour faciliter le quotidien des aidants et le bien-être de leur proche) et à l'association « 1 toit, 2 âges » (réseau de logements intergénérationnels).