Sommaire
Article publié le 06/11/2018 à 01:00 | Lu 393 fois

Restauration : les seniors, une clientèle en or

The NPD Group, l’un des spécialistes mondiaux des études de marché, s'intéresse aux seniors, une cible dynamique qui n'a rien à envier aux fameux Millenials et qui impactent durablement le marché de la restauration hors domicile. Et ce n'est qu'un début !


Cela fait déjà une quinzaine d’années que les responsables marketing et les directeurs d’études de marché le savent : les seniors représentent une clientèle en « or » dans le domaine de la consommation en général, mais également, dans le domaine de la restauration. Cette nouvelle étude vient donc simplement confirmer une tendance de fond.
 
Elle indique par exemple que la seule catégorie de consommateurs qui affiche une croissance imperturbable sur tous les circuits de restauration depuis 2012, ce sont les 50 ans et plus (ceux qui ont le pouvoir d’achat) qui représentent 20% des visites en restauration hors domicile. Sans compter que le ticket moyen dépensé par ces quinquas et plus -les fameux baby-boomers- est de 15% supérieur à la moyenne en restauration à table !
 
Comme le souligne Maria Bertoch, experte en restauration pour le NPD Group : « avec la progression du vieillissement de la population, les seniors apparaissent comme « la » cible porteuse du marché. Mieux, les 50 ans et plus s'imposent sur des segments où l'on ne les attend pas forcément et s'adaptent aux nouveaux modes de consommation aussi bien que les générations plus jeunes ».
 
Et cette spécialiste de poursuivre : « en restauration rapide par exemple, ils dopent la fréquentation de l'après-midi, séduits par l'offre variée de boissons chaudes et de desserts, alors qu'ils ne pèsent que 13% des visites totales du circuit ! Autre segment chouchou des baby-boomers, le Fast Casual, qui propose une alternative intéressante pour eux qui ont grandi avec le fastfood et sont devenus plus attentifs à leur santé et à leur confort ».
 
Pour autant, la grande majorité de cette clientèle reste classique dans ses choix et opte en général pour un certain raffinement et des produits de qualité tels que les viandes et les volailles, les salades, les produits de la mer et les fromages. Là encore, des choix possibles grâce à un pouvoir d'achat plus important que la moyenne.
 
Une aubaine pour la restauration où un tiers des visites est réalisé par des quinquas et plus ; si le circuit a globalement souffert entre 2012 et 2017 en affichant un recul de 4%, les seniors étaient l'une des rares cibles en progression avec une fréquentation en hausse de 8% sur cinq ans.
 
Par ailleurs, cette clientèle n'hésite pas à consommer un nombre de plats plus important que la moyenne (une entrée, un apéritif, un digestif et/ou un café). Comme dans le bon vieux temps… Mieux, une visite sur deux en restauration à table inclut au moins une boisson alcoolisée (contre une sur trois en moyenne en France). Un épicurisme qui fait le bonheur des restaurateurs puisqu'il permet de faire croître la note finale de 15 en moyenne en restauration commerciale.
 
Contemporains de la révolution du web et de l'essor des nouvelles technos, les seniors sont aussi connectés. Là encore, toutes les études le montrent depuis des années. Si les 50 ans et plus ne représentent que 5% des toutes les commandes digitales du marché RHD entre 2016 et 2017, leurs commandes en ligne ont progressé de 11%.
 
Cela promet un bel avenir pour cette cible qui veut rester jeune de corps et d'esprit et se tourne de plus en plus vers une restauration moderne, mixant les meilleurs codes de la restauration à table (qualité, goût, produits premium, expérience) et de la restauration rapide (rapidité et praticité de commande et de service).





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 01:00 Le Champagne sera toujours un vin de fête !