Marseille : Alzheimer, quand l'art apaise la maladie...

La Fondation Swiss Life va organiser le 15 septembre prochain, une visite au Centre Photographique de Marseille pour les malades d’Alzheimer et leurs aidants. L’occasion de rompre leur isolement social et culturel et de profiter d’un moment de répit et de bien-être.


A quelques jours de la Journée mondiale contre Alzheimer, la Fondation Swiss Life, en partenariat avec France Alzheimer va donc inviter des malades et des aidants à découvrir les œuvres des lauréats du Prix Swisslife à 4 mains, au cours d’une médiation.
 
Voyons voir ce qui se cache derrière une image… Quelles histoires peut-elle bien nous raconter ? Qu’a voulu dire l’artiste, mais surtout, qu’a-t-on nous à en dire ?...
 
Adapté aux malades et à leurs aidants, cette visite fait appel à leurs capacités à ressentir, percevoir, exprimer des émotions et à créer. Dans la pratique, la visite de cette exposition est l’occasion pour les participants de partager un moment privilégié au contact d’œuvres artistiques et d’explorer pas en pas, le sens des images présentées.
 
Ensuite, un atelier ludique mêlant photographie et écriture doit permettre à chaque binôme de créer, à partir d’une sélection d’images et d’un sujet choisi, sa propre histoire et de repartir avec son carnet de récits visuels, qu’il pourra ensuite compléter chez lui ou en institution.
 
Cette sortie culturelle est assurée par un médiateur culturel, formé à la pathologie avec le soutien des
bénévoles France Alzheimer et maladies apparentées.
 
« Le principe du cycle de médiation est de faire appel aux capacités du malade et de l’aidant, à ressentir, à percevoir et à exprimer des émotions en binôme. C’est un prétexte qui va permettre de valoriser leur regard et de libérer la parole » explique Camille Varlet, médiatrice et chargée de coordination au centre photographique de Marseille.
 
Et d’ajouter : « L’atelier permet de retrouver une forme d’expression autre que la parole, c’est un langage visuel, car bien souvent les mots manquent ».
 
« L’objectif du dispositif « art culture et Alzheimer » est d’offrir un autre regard sur la maladie et de mettre en avant les valeurs de partage et surtout de non-exclusion, de rompre l’isolement des malades et de leurs proches. Se retrouver spectateur leur offre l’occasion de restaurer leur estime de soi, souvent abîmée par la maladie » complète Anne Accouche, psychologue, chargée de Projets Accompagnement et Développement, France Alzheimer.

Publié le 12/09/2023 à 02:00 | Lu 4556 fois