Sommaire
Article publié le 19/03/2021 à 01:00 | Lu 944 fois

Les Corbières de l'Abbaye de Fontfroide




Longtemps négligés, les vins du pays d’Oc redressent la tête. A force d’un travail attentif, leurs productions récoltent régulièrement des récompenses dans les différents concours vinicoles, qu’ils soient français ou étrangers.


Dans cette région des Corbières où les vignobles sont nombreux, pouvoir s’appuyer sur Fontfroide est un atout incontestable. D’un côté, une abbaye millénaire qui a vu passer la croisade contre les albigeois dans ce pays cathare et d’un autre, un vaste domaine viticole de 45 ha qui produit près de 200.000 bouteilles chaque année.
 
Le retour de Fontfroide vers l’excellence date véritablement du début des années 2000 avec l’arrivée à la tête de l’exploitation des héritiers de Gustave Fayet qui avait acquis cette abbaye cistercienne en 1908.
 
Depuis novembre 2020, les vins de Fontfroide bénéficient de la certification HVE et sont intégrés au réseau de viticulteurs Terra Vitis.
 
Le domaine propose quatre gammes de vins qui se déclinent pour la plupart en rouge, en rosé et en blanc. On retiendra également les récompenses attribuées régulièrement aux différentes cuvées comme les médailles d’or, d’argent ou de bronze du concours général agricole attribuées aux différentes cuvées de Deo Gratias rouge, d’Ocellus blanc et rosé.
 
Sans oublier les concours régionaux et les classements au guide Hachette. Une reconnaissance générale qui nous a donné envie de découvrir un Deo Gratias rouge AOP Corbières 2017 et le Spiritualis  2017 qui est également un AOP Corbières.
 
Issu d’un assemblage de syrah à 65% et de grenache noir (35%), ce Deo Gratias offre la puissance qui convient à un vin de garde. Une robe dense presque noir entre mûre et cassis, son nez évoque le cassis et les épices tandis que sa bouche ronde de fruits rouges et de cerises souligne l’intensité de ce vin qui exprime tout son terroir. Idéal avec une belle entrecôte grillée sur des herbes de Provence ou des magrets de canard.
 
Bénéficiant de soins attentifs, la nouvelle cuvée Spiritualis représente la quintessence des terres de Fontfroide. Avec 80% de syrah et 20% de mourvèdre de vieilles vignes, le Spiritualis est un vin de longue garde qui a été élevé 18 mois en fûts de chêne. Une robe sombre de cerise burlat, un nez de cassis, de cerises et d’épices qui dégage une bouche puissante mais délicate et légèrement boisée. Une puissance idéale pour accompagner des plats de chasse comme le sanglier ou le lièvre. Un Langre ou un Epoisse seront des compagnons parfaits. A boire entre 5 et 8 ans.
 
Joël Chassaing-Cuvillier




Dans la même rubrique
< >

Vendredi 16 Avril 2021 - 01:00 Col de Lairole : quand le Languedoc se civilise