Sommaire
Article publié le 21/07/2021 à 01:00 | Lu 2250 fois

Sexe : des seniors encore verts




C’est un marronnier. Si le sexe senior semble rester du domaine du tabou, depuis une quinzaine d’années, des enquêtes, des études et des sondages se penchent sur la sexualité des retraités. Dernière enquête en date ? Celle du fabricant de sextoys We-Vibe qui s'est adressé à l'auteur Joan Price, à des sexologues, à des sexothérapeutes et à des retraités du monde entier pour se plonger dans la vie sexuelle des plus de 55 ans dans une campagne baptisée « Silver Sex ».


Cette enquête internationale* menée par We-Vibe révèle que près de la moitié -48%- des répondants estiment que le désir sexuel diminue effectivement avec l'âge.
 
En France, près de 40% des sondés sont du même avis. Toutefois, dans l'auto-évaluation de leur propre libido, les plus de 55 ans se sont attribuées une note moyenne de 6,02 points sur 10, ne s'écartant que très peu de la moyenne nationale de tous les groupes d'âge confondus qui est de 6,46.
 
Dans l’Hexagone, les plus de 55 ans évaluent leur libido à 6,59/10, quand la note française tous âges confondus est de 6,91.
 
Au cinéma ou à la télévision, ce sont souvent des personnes jeunes qui jouent les scènes d'amour (sauf éventuellement dans la série américaine La méthode Kowinsky). Cela contribue aux idées reçues -et fausses- véhiculées dans notre société, selon lesquelles les personnes âgées ne sont plus actives sexuellement.
 
Avec cette campagne Silver Sex, We-Vibe souhaite faire évoluer les mentalités et montrer que les personnes âgées ont toujours des besoins sexuels et qu’elles en tirent encore beaucoup de satisfaction et de plaisir.
 
« Nous ne pouvons pas parler du désir et des préférences sexuelles des personnes âgées sans parler directement avec elles », explique Johanna Rief, Responsable Sexual Empowerment chez We-Vibe.
 
Et de poursuivre : « l'amour et la libido ne s’éteignent pas avec l’âge et, avec ces vidéos, nous voulons ouvrir la conversation et briser les tabous autour de la sexualité des seniors. Cette campagne a pour but d’encourager toutes les personnes qui le souhaitent à trouver de nouvelles façons de vivre leur sexualité sans gêne, ni honte et peu importe leur âge. »
 
De fait, dans cinq vidéos divertissantes et éducatives, ces personnes âgées partagent leurs expériences et leurs points de vue sur le sexe et remettent en question les mythes les plus courants au sujet de la vie sexuelle des retraités. Libido, ménopause, positions sexuelles, jouets…
 
Pour cette grande campagne internationale, We-Vibe a interrogé plusieurs personnes de plus de 60 ans sur leurs préférences et leurs activités sexuelles, ainsi que sur l'impact de l’âge et des changements
physiques sur leur sexualité. L'auteur Joan Price, spécialiste de la sexualité des seniors, a également été interrogée sur les questions et les problèmes qu’on lui expose le plus souvent.
 
Le spécialiste du sextoy s’est aussi entretenu avec d'autres experts internationaux, dont des sexothérapeutes, des sexologues et des médecins, qui dissipent les préjugés les plus répandus sur la sexualité à un âge avancé.

Le Dr Gilbert Bou Jaoudé, sexologue français, apporte également son éclairage sur le sujet : « avec l'âge, on devient plus focalisé sur les sensations et les émotions qu'on est en train de vivre. On profite mieux de ce moment et on est moins concentré sur la performance sexuelle. Le sexe n'est alors plus un moment sportif, mais un moment émotionnel. Les sensations et les émotions sont parfois même
meilleures
».

*L'enquête représentative a été réalisée en Juillet 2021, en coopération avec Appinio. 14 500 participants de 17 pays (Australie, Autriche, Canada, Allemagne, France, Hong Kong, Italie, Japon, Corée, Nouvelle-Zélande, Russie, Singapour, Espagne, Suisse, Taiwan, Royaume-Uni, États-Unis) y ont participé.