Sommaire
Article publié le 04/09/2017 à 01:00 | Lu 1583 fois

Jeux de hasard en ligne : comment lutter contre les excès ?

Plusieurs mesures visant à prévenir le jeu excessif ou pathologique ont été mises en place par la loi du 12 mai 2010 relative à la régulation du secteur des jeux d'argent et de hasard en ligne et par ses textes d'application. C'est ce que rappelle la ministre chargée de la santé dans une réponse ministérielle publiée le 16 mai 2017.


Jeux de hasard en ligne : comment lutter contre les excès ?
Jouer est en général un loisir, une passion, une source d’excitation ou de détente. Mais avec les jeux d’argent et de hasard, quand le rythme s’accélère, quand on commence à perdre des sommes importantes, on peut se demander si le jeu reste un loisir ou s’il devient un problème voire une dépendance.
 
En France, selon les résultats du Baromètre santé Inpes 2010, on peut estimer que 0,9% des individus (400.000 personnes) présentent un risque modéré et que 0,4% sont des joueurs excessifs (200.000 personnes), soit 1,3% de joueurs dits problématiques. Et les seniors ne sont pas épargnés loin de là…
 
Ces mesures sont les suivantes :
- l'instauration de limites monétaires : la réglementation fixe, dans certains cas, des proportions minimales ou maximales pour les taux de retour aux joueurs ou aux parieurs, c'est-à-dire que la proportion des mises que les opérateurs restituent aux joueurs, sous forme de gains, peut être encadrée. Ainsi, par exemple, pour les paris hippiques et les paris sportifs en ligne, les gains versés aux joueurs sont plafonnés à 85% de leurs mises annuelles ;

- la possibilité pour les joueurs qui le souhaitent de se faire interdire de jeu en demandant leur inscription au fichier national des interdits de jeux tenu par les services du ministère de l'Intérieur ;

- l'interdiction pour les joueurs inscrits au fichier national des interdits de jeux d'ouvrir un compte joueur en ligne ;

- l'obligation pour les opérateurs d'afficher des messages de prévention et d'informer les joueurs de l'existence d'un dispositif national d'assistance.
 
Plus récemment, la loi du 7 octobre 2016 pour une République Numérique a instauré l'obligation pour les opérateurs de mettre en place, pour les jeux de cercle en ligne, à destination des joueurs, un dispositif d'autolimitation de temps de jeu effectif.
 
L'Autorité de régulation des jeux en ligne contrôle la mise en place de ces dispositifs sur les sites des opérateurs agréés. Par ailleurs, le site internet evalujeu, mis en ligne en 2015, permet aux joueurs de s'autoévaluer anonymement sur leurs pratiques de jeu et d'obtenir des conseils personnalisés.
 
Jouer, s’isoler des autres, rejouer en pensant récupérer sa mise… Plus la dépendance aux jeux s’installe, plus elle a d’impact sur la vie des joueurs et celle de leur entourage. Les conséquences sont diverses et les solutions pas toujours évidentes. Vers qui se tourner ? La ligne d’écoute téléphonique « Joueurs Info Service » (09 74 75 13 13, appel non surtaxé) a été créée dans le but d’apporter une aide à ces personnes. 






Dans la même rubrique :
< >