Sommaire
Article publié le 08/11/2017 à 01:00 | Lu 1525 fois

Nantes : un ensemble médico-social et intergénérationnel

Fin septembre 2017 a eu lieu l’inauguration du premier projet d’innovation sociale de la Croix-Rouge française : le village du Bois Bouchaud à Nantes, un tout nouvel ensemble médico-social intergénérationnel, créateur de mixité sociale regroupant des enfants, des familles et des personnes âgées.


Nantes : un ensemble médico-social et intergénérationnel
Le Village du Bois Bouchaud à Nantes s’annonce donc comme le « tout premier village intergénérationnel qui s’inscrit pleinement dans sa volonté d’innovation sociale pour offrir des réponses concrètes à la montée des inégalités, des exclusions et des fractures territoriales ».
 
Dans la pratique, ce nouvel ensemble médico-social intergénérationnel offre en son sein un centre maternel de 96 places, un centre parental hébergeant jusqu’à 15 couples en difficultés, une crèche collective de 80 places et une résidence pour personnes âgées autonomes de 36 logements de 36 à 48 mètres carrés avec services pour les ainés autonomes. 
 
Chaque ensemble possède son propre bâtiment et sa propre entrée. Dans les espaces communs de ce « village » d’un nouveau genre, créé de toute pièce, les générations se croisent. Les concepteurs espèrent qu’à terme, les relations s’installeront au gré des rencontres entre les petits enfants de la crèche, les jeunes mamans et les personnes âgées dans l’espace de vie sociale du jardin, dans le hall d’accueil ou au cours des différentes activités proposées. Les maîtres mots de lieu adapté à tous sont : « intergénérationnel », « participation », « autonomie », « accompagnement » et « rencontres ». 
 
« Au village du Bois Bouchaud, nous côtoyons des mères, des pères et leurs enfants au centre maternel et au centre parental, des enfants et leurs familles à la crèche et des seniors sur la résidence autonomie. Les professionnels de chaque établissement s’appliquent à aider et accompagner chacun dans l’acquisition, le développement de son autonomie ou la prévention de la perte de celle-ci explique Catherine Bouget, directrice du village intergénérationnel.
 
Et de poursuivre, « tous se croisent au long de la journée, dans le grand  hall de l’entrée commune qui dessert ensuite chaque établissement, des regards et des paroles s’échangent, des  sourires se partagent, des rencontres formelles et informelles se créent  dans le parc boisé et au sein des espaces d’activité des établissements ».

​Focus sur la résidence pour seniors

L’établissement comprend 36 logements pour répondre aux demandes d’hébergement en habitat en centre-ville ouest. Les logements sont indépendants et sécurisés 24h/24h. Le projet d’établissement est centré sur le maintien de l’autonomie, l’insertion des personnes isolées et modestes et veille à maintenir la mixité sociale existante sur le quartier. Des prestations de restauration, blanchisserie, ménage, aide aux actes de la vie quotidienne sont proposées ainsi que des temps d’animation, de convivialité, en lien avec les résident(e)s du centre maternel, les familles du centre parental et les associations du quartier.