Sommaire
Article publié le 17/10/2018 à 01:00 | Lu 1705 fois

Informatique : que faire contre les rançongiciels ?

En matière d’arnaques informatiques, les hackers ne sont pas à court d’idées et les seniors en sont souvent les victimes… Parmi les nouveaux risques, les fameux rançongiciels, menace dont le nom associe rançon et logiciel. Le principe est simple : le bandit informatique bloque votre ordinateur ou votre tablette et vous demande de l’argent pour le débloquer.


D’une manière générale, on le sait, les silvers-surfers ou internautes seniors, ne sont pas assez méfiants sur Internet. D’ailleurs, une étude réalisée en 2016 en collaboration avec B2B International pour Kaspersky Lab, l’un des spécialistes des anti-virus informatiques, indiquait que plus de la moitié (51%) des internautes seniors ne se souciaient pas de leur vulnérabilité lors de leurs achats online !
 
Pourtant les risques à surfer sur le web sont réels ; sans tomber non plus dans la paranoïa totale ! Si un jour vous être confronté à un rançongiciel, voici ce qu’il faut faire ; sachant que ce programme malveillant va bloquer votre ordinateur, votre tablette ou votre smartphone et vous demander de l’argent afin de débloquer le tout grâce à une clef de déchiffrage. Pour faire simple, c’est une prise d’otage de votre appareil.
 
Face à cette situation, le site Internet gouvernemental Service-public.fr vous recommande de signaler d'abord le chantage dont vous êtes victime en ligne sur le site www.internet-signalement.gouv.fr (à partir d’un autre appareil puisque le vôtre est bloqué) et de porter plainte au commissariat ou à la gendarmerie.
 
Ensuite, vous pouvez aussi consulter le site www.nomoreransom.org qui est une interface entre les victimes et les fournisseurs d'outils et de solutions pour le déblocage et/ou le déchiffrement de vos fichiers bloqués.
 
D’une manière générale, rappelons qu’il convient de protéger un minimum vos appareils grâce à un antivirus (et de le mettre à jour régulièrement), de télécharger un logiciel anti-spam, de faire attention aux emails que vous ouvrez et de nettoyer régulièrement vos appareils de leurs fichiers temporaires.