Sommaire
Article publié le 09/10/2018 à 04:41 | Lu 1318 fois

HLM et seniors : quand les nouvelles technos détectent les chutes

A l'occasion du Congrès HLM qui se tient cette semaine à Marseille (Bouches-du-Rhône), la société Logévie, entreprise sociale pour l'habitat spécialisée dans l’habitat senior, présente deux expérimentations intéressantes : la seconde met en place un système innovant qui permet de détecter les chutes des ainés sans appareil. Explications.


On le sait, la chute peut s’avérer le début d’une longue descente aux enfers pour les personnes âgées, avec souvent une issue fatale à court ou moyen terme. Dans ce contexte démographique sans précédent, l’Insee prévoit d’ici 2040, l’arrivée de 375.000 personnes âgées supplémentaires en maisons de retraite médicalisées.
 
Fort de ce chiffre, le problème des chutes d’ainés va mathématiquement s’accentuer dans les années à venir. Autant à domicile qu’en EHPAD ou en résidence service pour les seniors.
 
Mais le développement des nouvelles technologies devrait permettre de réduire ces chiffres. Ainsi, une trentaine de seniors issus de quatre Résidences Autonomie (Gironde) appartenant au groupe Logévie participent à une expérimentation en collaboration avec la société SeniorAdom.
 
De quoi s’agit-il exactement ? D’un système de téléassistance capable de détecter automatiquement les chutes et-ou les malaises des ainés grâce à un système intelligent de détecteurs, sans caméras et sans pendentifs. Ce dernier sera installé pendant un semestre dans les logements occupés par des personnes seules (et pour deux cas pour des couples).
 
Ensuite, une étude sur l’intégration des aidants dans la mise en place de ce système et l’utilisabilité du produit sera menée. L'évaluation est conduite par la start’up Alogia dans le cadre d’une étude plus large conduite sur la téléassistance et son usage dans le parc social. Affaire à suivre.
 
Rappelons que depuis 2005, Logévie, construit des résidences intergénérationnelles qui accueillent des seniors dans des logements adaptés au vieillissement ainsi que des locataires plus jeunes dont des familles dans des logements traditionnels.
 
Ce type d’habitat permet de faire vivre ensemble des personnes de tous âges dans le respect de l’intimité de chacun, où la solidarité entre générations a toute sa place. Les locataires sont tous éligibles au logement social.






Dans la même rubrique :
< >

Mardi 13 Novembre 2018 - 01:00 Le Béguinage de la Tourangelle de Tours