Sommaire
Article publié le 07/07/2017 à 05:52 | Lu 1506 fois

Deirdre Larkin : elle court le semi-marathon en 2h05 à 85 ans !

Voici une information qui fait du bien ! La Sudafricaine Deirdre Larkin, âgée de 85 ans, enchaine les marathons et court même le semi-marathon en 2h05, un record dans sa catégorie… De quoi rendre jaloux ceux d’entre nous qui s’essoufflent au bout de quelques foulées !


Pas facile de courir un marathon ; d’ailleurs, la plupart d’entre nous ne sont pas capables de parvenir au bout de ces 42,195 kilomètres. Quelque soit le temps qu’on y passe d’ailleurs ! Courir sur cette distance est donc un véritable exploit. Surtout pour une personne âgée… de 85 ans et même presque 86 ans !
 
C’est pourtant ce que fait régulièrement la sudafricaine Deirdre Larkin, une ancienne pianiste qui passe désormais toutes ses matinées à courir ! Et pourtant, cette femme a été diagnostiquée d’une ostéoporose en 2000 ; mais cela ne l’a pas empêché, bien au contraire, de se lancer dans la course…
 
C’est même la survenue de cette maladie des os -qui les rend cassant comme du verre dans sa phase la plus grave- qui l’a incité à courir, aucune thérapie ne fonctionnait. En 2010, lors d’une visite de l’un de ses fils à la maison, elle décide de l’accompagner pour faire un jogging -elle est âgée de 78 ans à l’époque. Elle chausse ses baskets et sa tenue de sport et c’était parti pour une belle aventure sportive et 500 médailles !
 
Après avoir commencé très doucement, la vieille dame s’est prise au jeu et a réalisé des progrès spectaculaires en quelques mois ! Elle s’impose désormais un régime très strict (pas de sucre, pas de sel, pas de café) et s’entraine à la course tous les jours dès potron-minet !
 
Elle participe régulièrement à des rencontres sportives en Afrique du sud, où elle vit depuis des années, mais également à travers le monde entier. Elle a même décroché le record du monde du semi-marathon des plus de 80 ans en 2h05 minutes.
 
« Je sang mon sang qui circule plus vite dans mes veines. Je sens aussi tous mes muscles. Je ne pensais d’ailleurs pas que j’en avais autant. Je me sens en vie, j’ai bien plus d’énergie qu’avant » confie l’octogénaire joggeuse qui l’après-midi donne des cours de piano dans une école !
 
Un exemple formidable pour des générations de seniors qui parfois, hésitent à se remettre au sport pensant qu’il est trop tard. Sans aller jusqu’à égaler les records de Deirdre, il faut savoir qu’en matière d’activités physiques, il n’est jamais trop tard !
 
Deirdre Larkin n’est pas la seule personne âgée à courir. Autre exemple, le Canadien Ed Whitlock, qui a couru le marathon en 3h, 56 mn et 33,2 secondes à l’âge de 85 ans en octobre 2016. Il s’agit tout simplement du record mondial sur cette distance dans cette classe d’âge (85-90 ans). L’ancien record de 4h34 et 55 secondes a donc été largement dépassé.