Sommaire
Article publié le 08/11/2018 à 09:07 | Lu 718 fois

Thermalies 2019 : l'eau du burn-out au lâcher-prise

Le Salon des Thermalies, qui aura lieu du 24 au 27 janvier prochain au Carrousel du Louvre puis du 8 au 10 février à Lyon offre un panorama complet de tendances de la thalasso et du thermalisme. Source de bien-être et de santé, la thalassothérapie propose de plus en plus des soins qui visent à nous aider au lâcher-prise en cas de burn-out. Voici le zoom sur les nouveautés 2019 dans ce domaine.


A force de vouloir tout contrôler, nous gaspillons notre énergie et perdons notre sérénité. Mal sournois, le burn-out consume lentement sa victime. Pour le combattre, le lâcher-prise fait aujourd’hui figure de référence en matière de développement personnel et répond à une attente.
 
Ainsi, selon une étude réalisée par l’Observatoire Société et Consommation (L’Obsoco), en 2016 et auprès de six pays développés, plus des trois-quarts (78%) des sondés déclarent vouloir personnellement ralentir. Une aspiration qui concerne 82% des Français.
 
Dans cet esprit, les centres de thalassothérapie et de thermalisme proposent de nouvelles cures pour retrouver de manière durable sa sérénité.
 
Thalazur : lâcher-prise et slow attitude
L’établissement d’Ouistreham renforce son expertise mieux-être avec la nouvelle cure de six jours « Mon lâcher-prise ». Se relaxer, se détendre, apprécier de se laisser totalement aller, tels sont les objectifs de ce nouveau programme. Pour y parvenir : une consultation médicale plus longue que la moyenne, des soins spécifiques (modelage Chi Nei Tsang, séances de Lâcher-prise aquatique, réflexologie plantaire, acupuncture…).
 
Ajouté à cela, des soins de thalassothérapie et des ateliers de bien-être (Do-In et yoga du ventre). Reminéralisé par les actifs marins, tonifié par les soins, détendu grâce aux activités bien-être, le corps retrouve sa vitalité.
 
Le Thalazur Saint-Jean-de-Luz avec sa « Cure anti-stress, slow attitude » de six jours prône un retour vers les choses simples afin d’évacuer les pensées négatives. Ce rituel réapprend aux curistes à vivre le moment présent grâce, notamment, à quatre soins Slow, exclusivité Thalazur Saint-Jean-de-Luz.
 
Les ateliers Slow dégustation gourmande avec une diététicienne et Slow marche pleine conscience face à l'océan sont à retrouver dans la cure pour s’initier à un mode de vie plus doux. Sont également proposés des soins relaxants et reminéralisants, un entretien médical et un entretien individuel de sophrologie
 
"Slow Time, Slow Life", la nouvelle cure de six jours conçue par Thalasso Concarneau développe et nourrit une relation avec soi. Si les soins iodés et certaines activités participent à un relâchement total, l’établissement de Concarneau initie des techniques innovantes dispensées par des praticiens experts, à l’image du Bhakti, massage qui dénoue les tensions et libère les énergies, le Reiki, qui rééquilibre les énergies, soulage stress et douleurs. Une séance d'hypnose permet, entre autres, de se relier à soi et d’évacuer stress mental ou physique.
 
Serge Blanco : un retour aux sources
Hôtels Thalasso & Spa Serge Blanco invite, pendant 4 jours à une pause avec sa cure « Corps et âme ». Un retour aux sources allié à la sagesse asiatique pour cette pause basée sur l’écoute empathique et l'accompagnement. Axé sur les organes vitaux, ce programme de soins s’appuie sur un savoir millénaire pour permettre un nettoyage physique émotionnel et psychique, un renouvellement global de l'être basé sur une régénérescence énergétique …
 
Des soins spécifiques réalisés par un coach émotionnel dédié, un diagnostic quotidien pour des soins évolutifs qui s’adaptent et se nuancent dans le respect de l’individualité de chacun. Des protocoles personnalisés d’accompagnement du curiste en thérapie énergétique, indolores et sans stress avec l’appareil d’électro-acupuncture.
 
Relais Thalasso : la « métamorphose » ou le bien-être global
Les Relais Thalasso bousculent les codes de la thalasso traditionnelle avec un nouveau programme bien-être global « Métamorphose », qui tient de la reprogrammation physique et mentale.
 
Cette cure de six jours a été pensée sur-mesure pour se reprendre en main, mieux penser sa santé, rééquilibrer ses énergies, cultiver son corps. Ateliers et conférences permettent de changer les réflexes et les soins de libérer les tensions, laisser place à la détente et à un rythme de vie réadapté.
 
Cette cure prévoit des soins du visage, du corps et des rendez-vous avec des experts déclinés en 5 axes : libérer l'esprit, prendre soin de son corps, embellir son visage, équilibrer son organisme et modifier ses réflexes.
 
Chaîne Thermale du Soleil : ralentir pour mieux repartir
La Chaîne Thermale du Soleil propose une toute nouvelle cure de six jours baptisée « Slow » ou « Ralentir » pour apprendre et aider les personnes à se réapproprier les rythmes essentiels de leur corps et se libérer de certains maux liés à la frénésie du monde.
 
Ainsi la cure Slow Santé, proposée aux Thermes de Gréoux-les-Bains et Amélie-les-Bains, permet de réapprendre à vivre à un rythme moins soutenu tout en agissant sur les points de tension avec les plantes biologiques locales couplées à l’eau thermale.
 
Purifier l’arbre respiratoire, dénouer les tensions musculaires ou articulaires, se recentrer, faire le vide et retrouver un équilibre, favoriser un sommeil réparateur ou renouer avec les activités physiques et reprendre contact avec la puissance réparatrice de la nature. La cuisine accompagne et aide au lâcher-prise tout en redécouvrant le plaisir des papilles.
 
Thermes d'Ussat : un programme « Anti Burn Out »
Nouveauté aux Thermes d'Ussat-les-Bains un « programme Anti Burn-out », véritable accompagnement thérapeutique de prévention et de prise en charge du burn-out, sur trois semaines en complément d'un forfait thermal. Ce programme se compose le matin de soins thermaux dans le cadre de l'orientation agréée « affections psychosomatiques ». Les après-midi sont consacrés à des activités spécifiques « burn-out », qu'elles soient individuelles ou en groupe.
 
Lâcher-prise : un sujet à l'étude
L’équipe médicale des Thermes de Saujon, station spécialisée dans les troubles anxieux, coordinatrice de plusieurs études, a décidé d’évaluer l’influence de la détente et du lâcher-prise pendant la cure sur l’évolution des signes cliniques de l’anxiété à court et moyen terme.
 
L'analyse finale montre entre autres que les patients qui ont pu « lâché-prise » dès le début de leur cure ont vu leur perception de l’anxiété se réduire de 52 %, quatre mois après la cure. Ces résultats offrent des pistes de réflexion pour optimiser les conditions favorables à un meilleur lâcher-prise pendant la cure.
 
Les Thermes de Néris poursuivent en 2019 l’Etude THERMSTRESS, portant sur la prévention du stress aggravé au travail. Initiée en 2018 et portée par le Pr Frédéric Dutheil, chef de la médecine du travail du CHU de Clermont-Ferrand. Cette étude a pour but de prévenir le stress aggravé au travail et déterminer les soins à proposer dans les centres thermaux pour réduire le risque de burn-out.





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 14 Novembre 2018 - 01:00 Combattre la fatigue avec la chiropraxie