Sommaire
Article publié le 24/02/2017 à 01:00 | Lu 875 fois

La dixième génération de la Honda Civic est arrivée

Quarante ans, dix générations, la Civic est toujours un modèle apprécié des amateurs du monde entier. Ce modèle produit en Angleterre est d’ailleurs vendu au Japon, en Europe et aux Etats-Unis. Pour ce millésime 2017, tout est nouveau. Design, motorisations, transmission, châssis, que du neuf.


Comme la plupart des modèles, une Polo d’aujourd’hui est plus grande qu’une Golf de première génération, la Civic 2017 a pris de l’embonpoint. Plus longue de 15 cm, elle atteint les 4,52 m. Elle devient ainsi l’une des plus grandes de sa catégorie.
 
Dans son apparence, cette nouvelle Civic adopte un design aux lignes très marquées où l’esprit des mangas japonais apparaît en filigrane. Les faces avant et arrière pourront ne pas plaire à tous, notamment les extracteurs arrière qui s’inspirent des divers éléments de la Formule 1.
 
En privilégiant une carrosserie à quatre portes, Honda s’adresse clairement aux familles qui roulent dans un véhicule de plus de 4,50 m et trouveront leurs aises (une cinq portes est également disponible). 

Le profil dynamique de cette Civic est également plus flatteur que le design de ses concurrentes directes comme la Peugeot 308, la Renault Mégane et surtout, la VW Golf dont le classicisme est d’un ennui profond.
 
Pour ce modèle, Honda a choisi dans un premier temps de la proposer avec deux motorisations essence. Un trois cylindres de 1.0 l de 129 ch et 200 Nm et un quatre cylindres de 1,5 l de 182 ch et 240 Nm, les deux moteurs étant associés à une transmission à six rapports. Une boîte CVT est également disponible sur chaque modèle.
 
Avec un prix de départ de 22.900 euros pour la 1.0 l et de 27.300 euros pour la 1.5 l, la Civic affiche des prix contenus par rapport à l’ancienne génération. Un moteur Diesel est également prévu pour la fin de l’année, mais il ne s’agit pas là d’une priorité chez Honda.
 
Voiture d’afficionados, la Honda Civic ne devrait pas décevoir ses inconditionnels qui retrouvent là une voiture différente où la technologie japonaise est toujours bien présente.
 
Joël Chassaing-Cuvillier