Sommaire
Article publié le 19/05/2021 à 01:00 | Lu 2642 fois

Cures thermales : modalités de réouverture des établissements pour la saison 2021




Après six mois et demi de fermeture totale des établissements thermaux, le Centre de Crise
Sanitaire (CCS) vient de valider le référentiel sanitaire pour leur réouverture. Le point avec le CNETh, syndicat professionnel des établissements thermaux.


Photo by Taylor Simpson on Unsplash
Pour Thierry Dubois, Président du CNETh, : « c’est un soulagement car je ne comprenais pas que les établissements thermaux qui sont des établissements de soins aient subi cette très longue fermeture ».
 
Et de poursuivre :  « par ailleurs, je déplore fortement que la validation du protocole sanitaire, soumis au ministère de la Santé depuis maintenant deux semaines, n’ait obtenu un retour que ce mardi après midi à 17h30, soit une douzaine d’heures avant la réouverture des stations thermales. Une fois encore, ce sont nos curistes qui pâtiront de cette réponse tardive pour se conformer aux contraintes du protocole ».
 
Dès le mercredi 19 mai, les 113 établissements thermaux sont autorisés à rouvrir avec une jauge de 50% de curistes et de 100% dès le 9 juin prochain.
 
- 19 mai : ouverture de 25% des établissements
- 24 mai : ouverture de 50% des établissements
- à partir du 31 mai : ouverture de 25% des établissements restants
 
Pour autant il faut savoir que l’accès des curistes aux soins thermaux restera conditionné :
- A la présentation au médecin thermal d’un test RT-PCR de moins de 72 heures négatif pour les curistes ne bénéficiant pas de schéma vaccinal complet. A titre dérogatoire, les curistes devant commencer leurs soins le 19 ou le 20 mai pourront présenter un test antigénique.
ou
- A la présentation au médecin thermal d’un certificat attestant d’un schéma vaccinal complet.
- A un autotest bihebdomadaire obligatoire pour les curistes non couverts par un schéma vaccinal complet et recommandé pour les curistes vaccinés.
- Au port du masque obligatoire dans tout l’établissement thermal.
- A la distanciation physique dans l’établissement thermal (parties communes et postes de soins).
- A la suspension des soins collectifs (vaporisation ou aérosolisation) potentialisant la diffusion du virus.
 
Lors de la saison thermale 2020, aucun cluster de Covid-19 n’a été identifié au sein d’un centre de cure. Les établissements thermaux ainsi que les professionnels du secteur sont formés à l’accueil de personnes ayant de nombreuses pathologies chroniques.
 
À la suite de nombreuses études, la prise en charge thermale a su démontrer son efficacité thérapeutique, tant dans l’amélioration de la qualité de vie des curistes que dans la réduction des douleurs et des gênes liées.
 
Une diminution de la prise d’un traitement médical (après avis médical) est également visible à la suite d’un séjour thermal. Toutefois, afin de conserver les effets bénéfiques d’une cure thermale, il est important de suivre les soins durant plusieurs années.