Sommaire
Senior Actu

Une retraitée du Tréport condamnée pour usage de cannabis

Une retraitée âgée de 62 ans vient d’être condamnée à 1.500 euros d’amende par le Tribunal correctionnel de Dieppe (Seine-Maritime) pour consommation de cannabis « pour soulager ses douleurs » indique un récent article du quotidien Paris-Normandie.fr.


Alors que la très sérieuse université McGill de Montréal (Canada) a publiée l’été dernier une étude montrant que « le cannabis pourrait soulager les patients atteints de douleurs neuropathiques chroniques », en France, au Tréport, une retraitée de 62 ans qui consommait de la drogue depuis 1969 pour soulager ses douleurs a été condamnée à payer une amende de 1.500 euros.

En novembre dernier, l’aide ménagère de cette retraitée tombe incidemment sur une lettre contenant… 7 grammes de cannabis. Suite à cette découverte, la femme de ménage se rend chez les gendarmes pour dénoncer la dame pour qui elle travaille. Au cours de sa perquisition au domicile de la mamie, la maréchaussée découvre alors vingt grammes de résine de cannabis. L’enquête démarre. Elle s’est soldée la semaine dernière au Tribunal correctionnel de Dieppe.

L’accusée qui a été victime d’une hémiplégie et qui rencontre des difficultés à marcher a reconnu les faits : « Je suis une personne très nerveuse et la prise de résine de cannabis a toujours réussi à calmer mes douleurs. Vu mon état, je ne peux plus faire de vélo. Je vis seule, je ne peux pas conduire, je suis retraitée. »

Soulignons que cette retraitée se fournissait auprès d’un revendeur parisien « senior » âgé de 60 ans. Alors que le procureur réclamait 2.000 euros d’amende, la présidente a ramené la peine à 1.500 euros d’amende payable en dix fois.

Rappelons que l'utilisation du cannabis à des fins médicales est à l'origine de débats enflammés depuis des années entre les cliniciens, les chercheurs, les législateurs et le grand public.


Publié le Lundi 10 Janvier 2011 dans la rubrique Social | Lu 2101 fois