Sommaire
Senior Actu

Tunisie : Carthagea inaugure son tout premier EHPAD

Carthagea est un nouveau venu dans le monde des maisons de retraite. Mais cette entreprise française, au lieu de développer des structures dans l’Hexagone, fait le pari -risqué- d’ouvrir des établissements pour les personnes âgées françaises en Tunisie. Son tout premier EHPAD a ouvert ses portes à Yasmine Hammamet.


Cela fait déjà quelques années que des entrepreneurs français ou nord-africains ouvrent des structures en Tunisie ou au Maroc pour les retraités et les personnes âgées françaises… Si le Maroc a tendance à essayer de séduire les jeunes seniors avec des villages-services comme Dyar Shemsi, la Tunisie mise plus sur le développement de maisons de retraite à destination des personnes âgées.
 
Dans les deux cas, il faut bien réfléchir avant d’opter pour l’une de ces options. D’une part compte-tenu de l’éloignement géographique mais aussi, compte tenu des problèmes d’islamisation de ces deux pays qui ne peuvent pas être ignorés. Même si l’atmosphère semble plus calme ces derniers temps.  
 
La société française Carthagea, créée en 2015 par Alexandre Canabal fait donc le pari de se développer en Tunisie. Le fait est qu’avec la baisse du tourisme, de nombreux hôtels sont laissés à l’abandon et de la main d’œuvre locale est disponible sur le marché de l’emploi.

Dans ce contexte, cette entreprise vient tout juste d’ouvrir, son tout premier Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) à Yasmine Hammamet en Tunisie. Cet ancien hôtel a été reconverti en maison de retraite. Afin d’assurer le confort des résidents, l’enseigne propose un ratio d’un soignant (local, niveau bac+2) pour une personne âgée. Ce qui devrait rassurer les familles. 
 
Autre particularité (intéressante) de ce concept, les résidents sont mélangés avec des touristes ou des visiteurs, ce qui leur permet de rester en contact avec des personnes plus jeunes et de ne pas les isoler dans leur nouveau lieu de vie. Ce qui est vrai l’été ne l’est probablement pas durant les mois d’hiver.
 
Carthagea propose aussi deux innovations : la mise en place d’une caméra dans la chambre du résident ce qui permet aux familles de voir leur proche H24 depuis un smartphone, une tablette ou un PC via un accès sécurisé ; la création du Dossier Informatisé du Résident (DIR) qui permet aux familles de suivre les signes vitaux (température, tension, pouls, poids) le déroulement de la journée (heure de réveil, activités, prise des repas, etc.) et le plan de soins (traitements, actes médicaux et paramédicaux) le tout mis à jour en temps réel par le personnel soignant et accessible également via une plateforme sécurisée.
 
Enfin, les familles peuvent séjourner sur place afin de partager des moments de convivialité couplé à une période de vacances en profitant du soleil, de la plage et des installations hôtelières. Toujours dans le même souci de rapprocher le résident avec ses proches, l’enseigne intègre 4 billets d'avion aller-retour par an ainsi que des tarifs très attractifs pour les nuits d'hôtel afin d'encourager les visites fréquentes. Compter un prix moyen de 2.600 euros par mois tout compris et forfait dépendance inclus.


Publié le Jeudi 20 Avril 2017 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 2082 fois