Santé

Troubles de l’érection : y faire face ! (partie 2)


Le laboratoire pharmaceutique Lilly vient de présenter les résultats de la 4ème étude Ifop/Lilly* intitulée « Regards croisés hommes/femmes sur la masculinité » et son livret conseil sur les troubles de l’érection. Détails.


Qu’est-ce qu’un trouble de l’érection, par le Dr Bou Jaoudé
« La dysfonction érectile ou trouble de l’érection correspond à l’incapacité permanente ou récurrente de maintenir une érection pour un rapport sexuel satisfaisant ».

Et de préciser « on considère un homme atteint de troubles de l’érection à partir de 3 mois d’expression de ces symptômes. Les causes peuvent être d’origine physique (diabète, maladies cardio-vasculaires, hypertension, syndrome métabolique, certains cancers ou certaines pathologies neurologiques), psychologique (fatigue physique, stress, syndrome dépressif), dus à des dérèglements hormonaux tels que le déficit androgénique relatif à l’âge ou à une mauvaise hygiène de vie (tabac, alcool, sédentarité) ».

Lorsqu’une difficulté sexuelle arrive tel un trouble de l’érection, 76% des hommes s’inquiètent et auraient tendance à taire le problème ; une attitude qui contraste avec celles d’affirmation de soi en société. Une très large majorité (93%) des hommes rechercherait de l’information face à un trouble de l’érection alors que seules 86% des femmes l’imaginent.

Cette analyse féminine révèle « une volonté affirmée de la femme de voir son partenaire prendre en charge son trouble de l’érection associée à un certain regret de ne pas le voir réagir rapidement pour retrouver une sexualité épanouie et une vie de couple renouée » justifie le Docteur Catherine Solano, sexologue et andrologue à l’Hôpital Cochin, Paris.

Troubles de l’érection : y faire face !
Près d’un homme sur trois est atteint de troubles de l’érection après 40 ans. Or, la majorité des problèmes d’érection peut être traitée. Oser se confier et parler de problèmes d’érection est la première étape de la guérison :
- discuter avec sa partenaire permet d’éviter une incompréhension mutuelle pouvant aboutir à la déstabilisation du couple
- parler avec son médecin permet d’envisager des solutions efficaces et adaptées à la redécouverte d’une sexualité épanouie et au rétablissement de l’harmonie au sein du couple.

Lien vers la partie 1

Troubles de l’érection : y faire face ! (partie 2)
Selon le Dr Bou Jaoudé, « les hommes qui s’en sortent le mieux sont ceux qui sont le plus capables d’adaptation dans la vie, ceux qui essayent de comprendre, qui veulent savoir, au contraire de ceux qui se résignent. »

« Dès que l’homme a un doute, dès qu’il pense que cela devient nécessaire, il lui est fortement conseillé de prendre en charge ses troubles de l’érection afin de ne pas laisser la gêne s’installer au sein du couple » ajoute le Dr Catherine Solano.

« De là, le rôle de la partenaire et plus largement la notion de partage au sein du couple est fondamental dans la prise en charge des troubles de l’érection dans la mesure où la femme peut en être le déclencheur. Elle est en effet habituée à réagir à des problèmes de corps et de l’intime : elle voit régulièrement sa gynécologue » enchérit le Dr Catherine Solano.

« Finalement, avoir le courage d’en parler et d’aller consulter relève de valeurs masculines. Ne pas subir, s’intéresser à soi, s’informer et finalement décider d’assumer pour trouver une solution, c’est réagir en connaissance de cause à un trouble d’érection » conclut le Dr Catherine Solano.

Un livret conseil
Pourquoi faire face à un trouble de l’érection est-il si sensible pour l’homme ? Comment l’appréhender au mieux ? Quand et comment en parler ? Quand consulter ? Destiné avant tout aux hommes mais aussi à leur partenaire, le livret « Etre un homme et avoir des troubles de l’érection » téléchargeable ici, sur le site www.lilly.fr et très prochainement sur le site www.vivresoncouple.com résume en quelques conseils simples les comportements et attitudes à adopter face aux troubles de l’érection.

Cela fait plus de sept ans que Lilly travaille avec les professionnels de santé pour faire connaître cette pathologie et apporter des solutions aux patients. En partenariat avec l’ADIRS, l’AIHUS et l’AFU, Lilly a organisé pendant deux années consécutives en 2009 et 2010 la tournée d’information « Vivre son couple, la sexualité, en parler tout simplement ! » qui a, entre autres, permis de faire évoluer les mentalités et de libérer la parole.

Retrouvez toutes les informations sur www.vivresoncouple.com

*Etude Ifop/Lilly « Regards croisés sur la masculinité » réalisée en ligne du 3 au 4 avril 2012. Echantillon de 1003 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.


Lu 8494 fois
Publié le Mardi 15 Mai 2012



Réagir à cet article :