Sommaire
Senior Actu

Restauration et accueil : du sens à la mission d’établissements, chronique de Serge Guérin

Dans le cadre de Journées à thèmes organisées, pour ses clients et prospects, par Initial, le spécialiste de la location-entretien d’habillement et de linge professionnel, j’ai eu la chance d’intervenir récemment au sein du centre médical des Trois-Épis près de Colmar.


L’objectif des Journées à thèmes d’Initial est de permettre à des professionnels de l’accueil de personnes âgées ou hospitalisées de prendre le temps du recul pour aborder des sujets qu’ils n’ont pas le temps d’aborder, pris par leurs pratiques quotidiennes.

Dans mon cas, il s’agissait de proposer un regard sur la seniorisation de la société et ses effets à court et moyen terme. Au-delà de l’intervention, ce qui est toujours passionnant dans ces instants, ce sont les échanges, les moments de convivialité, les rencontres et les surprises.

L’équipe d’Initial avait eu la bonne idée de choisir de tenir la journée au sein d’un établissement, ce qui permet de créer un esprit spécifique, une forme de partage. Ainsi, aux Trois-Épis, centre de soin de suite et de réadaptation de la MGEN, nous avons pu découvrir un lieu ultramoderne, très spacieux et nouvellement adapté à une population toujours plus vieillissante.

L’accueil fut excellent et particulièrement gastronomique avec une équipe qui semble réellement soudée et inscrite dans un projet collectif. On sait combien ce type d’état d’esprit dépend du management et de la mobilisation de l’encadrement. Ce que nous avons pu en voir lors de cette journée, montre en particulier, une attention singulière à la restauration et à l’accueil. Deux éléments qui, au-delà de la problématique des soins, donnent du sens à la mission de ces établissements.

Nous avons pu les tester en grandeur nature ! Chacun des participants se souviendra longtemps du repas de midi, par sa qualité et sa convivialité. Signalons d’ailleurs qu’une partie du personnel de l’établissement avait participé aux agapes. Là aussi, on peut y voir un bon signe concernant le mode de relation au sein d’un établissement qui emploie 300 personnes et qui, de fait, est le premier employeur du territoire. Le directeur est d’ailleurs très attentif à cette responsabilité qui dépasse largement le cadre de son établissement. Il ne faut pas oublier le rôle que peut jouer une maison de retraite ou un établissement de soin dans la dynamique économique et sociale d’un territoire.

Souvent, je soutiens que les établissements devraient s’ouvrir plus sur la cité, sur le quartier, sur la vie qui se déroule à deux pas. Par exemple, en permettant, lorsque c’est possible, à des personnes extérieures, des jeunes, des salariés, des moins jeunes, des retraités… De venir déjeuner dans les locaux. Évidemment, cela n’est possible que si la nourriture est motivante et le sens de l’accueil une réalité. Et bien, croyez-moi, aux Trois-Épis, ils sont largement au niveau de ces deux exigences et pourraient donner des leçons à plus d’un bon restaurant.

Serge Guérin
Professeur à l’ESG
Vient de publier La société des seniors Editions Michalon
Restauration et accueil : du sens à la mission d’établissements, chronique de Serge Guérin


Publié le Lundi 20 Avril 2009 dans la rubrique Chroniques | Lu 3316 fois