Sommaire
Senior Actu

Personnes âgées dépendantes : ils n'en ont que faire de leurs conditions de vie, Tribune Libre de Lutte Ouvrière

En 2007, le candidat Sarkozy promettait de faire de la prise en charge des personnes âgées dépendantes une priorité. En février 2011, il prêchait : « Nous ne pouvons plus attendre, notre société a pris du retard. »


Entre-temps, il en avait appelé à « redonner un sens au beau mot de fraternité qui est inscrit dans notre devise républicaine. » Foutaises ! Les personnes âgées dépendantes, leurs familles et les associations vont devoir continuer à attendre. Il n'y aura pas un centime d'argent public pour elles. C'est Fillon qui l'a annoncé dans son plan d'austérité.

« Traiter ce dossier dans le contexte économique et financier que nous connaissons aujourd'hui, dans l'urgence, ne serait pas responsable », a-t-il déclaré. C'est clairement énoncé : pour le gouvernement, l'urgence des urgences c'est l'intérêt des financiers et autres industriels. C'est pour eux qu'ils font les poches des salariés, pas pour les conditions de vie des vieux.

Et le Premier ministre d'ajouter : « Il nous faudra trouver des ressources adaptées. Nous devons y travailler encore d'ici le début de l'année 2012. » Là, c'est pour dire que ce sera au prochain gouvernement d'assumer et qu'il n'est pas question de perdre des voix sur le sujet. Car ils n'entrevoient pas d'autre solution, là encore, que de faire les poches des salariés, d'instaurer une deuxième journée de « solidarité », d'augmenter le taux de la CSG, de mettre en place une assurance obligatoire...

Les départements, qui versent l'allocation personnalisée d'autonomie (APA), n'ont plus d'argent dans les caisses. Un certain nombre d'associations d'aide à domicile sont au bord de la faillite, faute de subventions publiques. Les familles n'en peuvent plus, ni financièrement ni physiquement ni moralement. Bien des vieillards finissent leur vie dans des conditions inhumaines. Mais l'humanité, ce n'est pas le problème de Fillon, pas plus que de tout autre gouvernement qui sortira de la prochaine élection.

Par Sophie Gargan de Lutte Ouvrière


Publié le Jeudi 1 Septembre 2011 dans la rubrique Chroniques | Lu 1049 fois