Sommaire
Senior Actu

Les Centres sociaux face aux défis du vieillissement, chronique de Serge Guérin

Comment faire en sorte que le vieillissement tant individuel que démographique ne soit pas considéré seulement comme un risque social, mais aussi comme une richesse potentielle ? C’est à partir de cette problématique que la Fédération des centres sociaux a organisée deux jours de réflexion à Bordeaux.


Pierre Garnier, le président de la Fédération, affirmait à cette occasion combien pour les Centres sociaux et culturel, l’enjeu senior tenait une place centrale. Et nouvelle.

Henry Colombani, ancien délégué national de la Fédération des Centres sociaux et actuel président du comité d’experts « personnes âgées » de la Fondation de France, notait pour sa part qu’il y a seulement dix ans, à peine un Centre social sur dix développait des actions en direction des seniors, alors qu’aujourd’hui, ce sont 90% qui sont engagés dans des initiatives.

Les Centres sociaux et culturels sont des structures composées de bénévoles et de salariés qui agissent en faveur du lien social, favorisent l’inclusion sociale des plus fragiles et permettent, souvent, de créer ou maintenir des passerelles entre des publics qui tendent de plus en plus à s’ignorer voire s’opposer. Surtout pour les centres sociaux, le défi est de penser le lien social sous l’angle de l’intergénération.

Selon sa charte, le centre social et socioculturel se veut être « un foyer d’initiatives porté par des habitants associés appuyés par des professionnels, capables de définir et de mettre en oeuvre un projet de développement social pour l’ensemble de la population d’un territoire ». Depuis 1971, date à laquelle la CNAF (Caisse Nationale d‘allocation familiale) a mis en place l’agrément au bénéfice des centres sociaux, ces structures (environ 2.000 en France) participent très activement au tissage du lien social dans le pays.

Rappelons que l’objectif de ces journées était de favoriser les échanges sur les principales problématiques liées au vieillissement et de réfléchir aux réponses locales à développer à partir de la mise en avant de différentes expériences. Ces projets avaient été soutenus dès leur origine par la Fondation de France et le partenariat récent avec la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (CNAV).

Aujourd’hui, les centres sociaux semblent vouloir passer de l’expérimentation à une démarche plus globale destinée à répondre aux enjeux de l’intergénération et de la production du lien social. Ce qui est le plus notable, à travers ces journées, c’est bien l’importance prise par la question senior dans les activités des centres sociaux.

Une preuve de plus de l’importance de la société des seniors. Surtout, l’expérience des Centres sociaux montrent bien que les seniors sont à la fois des bénévoles actifs potentiels et des personnes fragilisées qu’il faut soutenir. Parfois, ils sont les deux à la fois ou de façon successive.

Serge Guérin
Professeur à l’ESG
Vient de publier, De l’Etat Providence à l’état accompagnant Editions Michalon


Publié le Mardi 25 Mai 2010 dans la rubrique Chroniques | Lu 2558 fois