Sommaire
Senior Actu

La santé : un moyen, pas une fin… Chronique de Nancy Cattan

Dans ces temps troublés par la perspective d’une pandémie de grippe A, il est intéressant de noter combien la santé hante nos esprits, constituant pour certains une véritable obsession. Normal ? Peut-être pas tant que ça…


Avant d’avancer dans notre réflexion, commençons toujours par la même question : quel est le sens du mot santé ?

Repli instinctif vers le grand livre du savoir : l’encyclopédie, qui nous répond : « État de quelqu’un dont l’organisme fonctionne bien », mais aussi : « État de l’organisme, bon ou mauvais ». Réponse de jésuite, dont on ne peut tirer finalement qu’une conclusion : quel que soit son état, bon ou mauvais, la santé reste un état.

Autrement dit, une situation à un moment donné. Et donc susceptible d‘évoluer dans un sens ou un autre. « Je vais mal ? Peut-être irai-je mieux demain ! Je suis en pleine forme ? Profitons-en –ou méfions-nous-, cela pourrait rapidement changer ! »

Que d’insécurité, alors que nous développons des efforts considérables pour charpenter nos vies, cadrer nos envies, maîtriser tous nos soucis ! La santé rappelle à l’homme son nécessaire devoir d’humilité et sa grande fragilité.

Certains sont alors tentés de mettre sous observation permanente les mouvements d’humeur d’une santé farouchement indisciplinée, se donnant l’impression qu’ils parviendront ainsi à la dominer, sinon à la dompter. Mais ils prennent le risque d’omettre dans cette obsession de « bonne santé » que la santé n’est pas un projet (sauf pour ceux qui sont vraiment en mauvaise santé).

La santé, c’est simplement cet organisme qui fonctionne à plein régime, s’évertuant à produire cette précieuse énergie qui nous permet d’avancer, de lever une jambe, puis l’autre, pour aller toujours un peu plus loin.

Aidons-le alors simplement en lui fournissant des carburants de qualité, mais gardons en tête que la santé a pour première vocation de nous aider à réaliser nos projets. Et ce sont eux qui nous maintiennent en vie. A tout âge.
La santé : un moyen, pas une fin… Chronique de Nancy Cattan

La santé : un moyen, pas une fin… Chronique de Nancy Cattan
par Nancy Cattan, journaliste santé


Publié le Jeudi 3 Septembre 2009 dans la rubrique Chroniques | Lu 2145 fois