Sommaire
Senior Actu

L'e-santé, un marché en pleine expansion : chronique d'Orange Healthcare

Le marché de l'e-santé pourrait connaître une croissance de plus de 20% en France au cours des quatre prochaines années, pour atteindre 3,4 milliards d'euros en 2017. Le digital devient une partie intégrante du modèle économique de tous les acteurs de la santé et ce faisant, devrait modifier en profondeur les usages du secteur.


Applications et objets connectés, analyse et exploitation des Big Data, bouleversement de la relation au patient : les enjeux sont nombreux et devraient tous avoir un impact non seulement sur le rôle de l’industrie, mais aussi sur la place du professionnel de la santé dans le quotidien des patients. Si l’on ajoute le challenge que représente le vieillissement de la population, l’e-santé est vouée à un développement important dans les années qui viennent.
 
Une explosion démographique du vieillissement mais un souhait individuel de rester à domicile

L’allongement de la durée de vie est un défi pour toute notre société. En France, le nombre de personnes âgées de 75 ans et plus va quasiment doubler dans les trente-cinq prochaines années, passant de neuf millions en 2015 à seize millions de personnes en 2060.
 
L’augmentation du nombre de centenaires est également à prendre en compte : ils devraient être deux millions en 2050 contre 50 000 cette année. Se pose ainsi la question de la dépendance qui est une préoccupation majeure des Français. D’après, le dernier baromètre Odoxa, MNH, Orange Healthcare, paru en mars 2016, les trois-quarts des Français se déclarent concernés personnellement par la question de la prise en charge du vieillissement et de la dépendance.
 
En moyenne, à partir de 75 ans, les personnes deviennent fragiles avec une récurrence des problèmes de santé. Mais 92% d’entre elles vivent encore à leur domicile et 87% de Français souhaitent le rester. La dépendance arrive dans leur vie dix ans plus tard avec de réelles difficultés dans les actes de la vie quotidienne. Or, le système de santé actuel est tourné vers les institutions, les hôpitaux et les maisons de retraite alors que les maladies chroniques qui prévalent avec le vieillissement de la population peuvent se traiter à domicile.
 
HCAAM a évalué dans son rapport 2011 le coût des journées d’hospitalisation des personnes âgées dépendantes à 2 milliards d’euros chaque année. En raison d’une hospitalisation non justifiée ou à cause d’un retour à domicile retardé et compliqué, il appartient au plus aidant d’organiser autour du bénéficiaire cette structure sociale et médico-sociale complexe.
 
Au-delà des attentes des citoyens et du vieillissement, les objectifs des pouvoirs publics sont de développer l’hospitalisation ambulatoire et d’atteindre un potentiel de 65% des interventions en 2018 contre 43% actuellement et de maintenir les patients à domiciles grâce au développement de la télémédecine.
 
Grâce à la transformation numérique du secteur de la santé au service de l’individu de nouvelles perspectives de service sont en train de s’ouvrir. La continuité de surveillance et de soin à distance est désormais possible.

Le rôle d’Orange dans la Silver économie

Présent depuis la création du comité industriel de la Silver économie, Orange, en collaboration avec les acteurs du secteur, porte sa réflexion sur l’amélioration de la qualité du confort de vie des personnes vieillissantes et sur l’augmentation de leur espérance de vie sans incapacité. Grâce à des solutions innovantes nous changeons le paradigme de la prise en charge qui passera de l’épisodique au continu et coordonné, du réactif au proactif en adaptant le service à l’individu.
 
Orange porte la conviction que le numérique peut aider à un meilleur accès aux soins, à une meilleure prévention et qualité de vie. Deux livres blancs ont d’ailleurs été publiés dans le cadre du Syntec numérique sous le pilotage d’Orange Healthcare pour faire bouger les lignes dans le cadre de la modernisation de l’action sociale pour l’accompagnement du bien vieillir aux côtés de l’univers mutualiste. 


Publié le Jeudi 21 Avril 2016 dans la rubrique Chroniques | Lu 1714 fois