Sommaire
Senior Actu

Kia Sorento : pour familles nombreuses

Certes, le nouveau Kia Sorento est un grand véhicule. En revanche, il offre à son propriétaire de quoi emmener sa famille en toute tranquillité et sans avoir à se restreindre dans le volume des bagages ! C’est un véritable paquebot de la route qui de surcroît, bénéficie d’un équipement généreux en série.


Kia Sorento
Pour cette troisième génération du Sorento, Kia a carrément ciblé les modèles de SUV premium allemands comme le Touareg ou le BMW X5, ainsi que le nouvel Espace que Renault vient de présenter au public. Lorsque l’on découvre ce nouveau Sorento, on reste impressionné par sa taille : 4,78 m, ce n’est pas rien aujourd’hui où l’on est cerné par des voitures qui nécessitent un chausse-pied pour s’y insérer. Précisons pour tous ceux qui crient haro sur les grandes voitures que le nouvel Espace s’étale sur 4,85 m.
 
Avec une carrosserie au design moderne et qui n’adopte pas les nouveaux codes agressifs que l’on peut rencontrer chez Nissan, le Sorento ne sera pas déplacé face aux SUV premium qu’ils soient américains ou allemands. On apprécie le dessin de la calandre qui apporte à la marque une image élégante que l’on retrouve chez tous les nouveaux modèles. 

Kia Sorento
Abaissée de 15 mm, la ligne de toit apporte à l’ensemble un équilibre des proportions parfait en dépit de la taille de la « bête ». Véhicule familial, le Kia Sorento dispose de 7 places tout à fait confortables y compris pour la troisième banquette. Si l’accès n’est pas des plus faciles pour les grands, une fois installé, deux adultes peuvent voyager confortablement en étant installés sur cette banquette. D’autant qu’une climatisation spécifique est prévue pour l’espace arrière ! Inutile de préciser que les places avant offrent une place royale et font appel à des sièges au maintien parfait.
 
Le coffre quant à lui, déjà vaste lorsque tous les sièges sont en fonction, se transforme en véritable soute cargo au fur et à mesure que l’on rabat les banquettes. Un argument lorsque l’on voyage chargé. Dans l’aménagement et la conception de l’habitacle, on retient une planche de bord bien dessinée, lisible et qui adopte des matériaux de qualité. Les accostages sont également parfaits. L’ensemble n’a rien à envier à la production germanique.
 
Mais c’est surtout par sa richesse en équipements de série que la Kia Sorento se distingue. Tout ce qui fait en général partie d’une liste d’options coûteuses est ici disponible de base. Dans les aides à la conduite, on trouve la reconnaissance des panneaux de limitations, un régulateur et limiteur de vitesse et une aide au maintien en ligne. Bien sûr, ces aides peuvent paraître superflues, intrusives et surtout infantilisantes, mais le contrôle de pression des pneus apporte une information véritablement utile et il convient de le signaler. Les sièges avant et arrière sont chauffants. Dans la finition Premium se rajoute l’aide au stationnement automatique, une caméra périphérique à 360°, un régulateur de vitesse adaptatif au réglage trop excessif et qui devient vite gênant. Les sièges avant ventilés à réglages électriques et l’écran tactile de la navigation s’additionnent également à cette longue liste. On trouve même une fonction qui signale les véhicules en mouvement dans les parcs de stationnement, un gadget qui s’avère néanmoins utile. 

Kia Sorento : pour familles nombreuses
Au volant. C’est dans un excellent silence de fonctionnement que l’on prend en main ce Sorento Premium. Les isolations phoniques installées par Kia remplissent parfaitement leur rôle. Le seul bruit de roulement perceptible provient des pneumatiques qui, en virage serré, couinent un peu trop. Cela est dû à des flancs manquants de rigidité. Ce que l’on apprécie le plus c’est la douceur des réactions de ce véhicule dont le poids de près de 2 tonnes pourrait s’avérer être un handicap.
 
Essayé sur les routes de montagnes du pays basque, son comportement reste sain et grâce à une suspension bien accordée, la prise de roulis reste limitée. Pour emmener ce gros bébé, Kia ne propose qu’un quatre cylindres de 200 ch associé au choix à une boîte automatique à six rapports et convertisseur de couple ou à une transmission manuelle à six rapports également.
 
Avec une consommation réelle de 9,8 l/100 km, le Sorento reste dans un cadre tout à fait logique au regard de son poids et surtout du parcours de montagne effectué. Face à une concurrence qui s’affiche à près de 20.000 euros de plus (le VW Touareg de 204 ch en 4X4 également coûte 62 500 euros), le Sorento offre dès 43 900 euros un véhicule parfaitement équipé, qui possède une transmission intégrale et permet de voyager en famille sans avoir à se restreindre sur le volume des bagages.
 
Joël Chassaing-Cuvillier

​Kia Sorento en chiffres

Kia Sorento : pour familles nombreuses
Moteur essence 4 cylindres en ligne – 2 199 cm3 (85,4 x 96 mm) – 200 ch à 3 800  tr/min – 441 Nm dès 1750 tr/min
Boîte automatique ou manuelle à 6 rapports

Dimensions : 478 x 189 x 168,5 cm, empattement : 278 cm
Poids : 1821 kg
Pneumatiques 235/60 R18

Vitesse : 214 km/h – Accélération de 0 à 100 km/h : 9 s
Émissions de CO2 : 161 gr/km

Prix : dès 43.900 euros

Kia Sorento : pour familles nombreuses

Kia Sorento : pour familles nombreuses

Kia Sorento : pour familles nombreuses


Publié le Vendredi 17 Avril 2015 dans la rubrique Automobile | Lu 1141 fois