Sommaire
Senior Actu

Emploi des seniors : Le pari pascalien de l’innovation sociale

L’enjeu est de « revitaminer » la contribution des seniors au développement des entreprises et par là même, de l’ensemble de la société.


C’est la seule approche à la fois logique et productive, même s’il ne faut pas croire que par un coup de baguette magique, l’ensemble des seniors peuvent retrouver ou conserver un emploi.

Elle permettra ainsi d’éviter la tentation croissante de l’Etat d’appliquer des mesures toujours plus coercitives pour atteindre les objectifs d’emploi des plus âgés.

De plus, ce type d’action est seul à même de contribuer à transformer des salariés rendus attentistes et démotivés en acteurs du changement et du développement.

Pour les salariés, des plus âgés aux plus jeunes, comme pour les managers, il importe de sortir d’une logique de la punition pour passer à celle de la contribution. L’allongement de la vie rend nécessaire de mener une politique d’intégration des salariés ayant dépassé la cinquantaine, d’abord pour assurer le financement de la retraite par répartition. Mais aussi, parce que dans un système de marché, l’entreprise se doit de jouer sur l’effet miroir : avoir en son sein des salariés qui soient à l’image de ses consommateurs.

L’allongement de la vie peut logiquement se transformer en opportunité pour la dynamique interne de l’entreprise comme pour son développement. La gestion par l’âge a montré ses limites et son incapacité à répondre à la mutation sociétale.

Cessons donc de penser en termes d’âge ou de diplôme et privilégions la compétence et la personnalité.

Serge Guérin
Professeur à l’ESG
Vient de publier La société des seniors Editions Michalon
Emploi des seniors : Le pari pascalien de l’innovation sociale


Publié le Lundi 21 Septembre 2009 dans la rubrique Chroniques | Lu 2646 fois