Sommaire
Senior Actu

Des repas pour personnes âgées imprimés en 3D !

L’entreprise française Gel Manche, qui fabrique des aliments à texture modifiée pour personnes âgées, envisage dans le futur d’élaborer des plats pour ainés à distance directement dans les maisons de retraite, grâce à une imprimante 3D mise au point par la société allemande Biozoon. C’est déjà demain.


L’impression 3D est en passe de révolutionner notre vie quotidienne. Certains spécialistes estiment même que l’arrivée et surtout, la démocratisation de l’imprimante 3D va représenter dans les prochaines décennies, une avancée aussi importante que le développement du web… C’est dire !
 
On devrait pouvoir, à terme, imprimer en trois dimensions, des pièces de rechange pour voitures, des objets du quotidien, des composants électroniques, des coques de smartphones, etc. Et même de la nourriture pour personnes âgées… C’est en tout cas l’objet du projet Performance, lancé en 2012 et financé à hauteur de trois millions d’euros par l’Europe, qui travaille à l’élaboration d’aliments pour les personnes âgées par le biais d’une imprimante alimentaire en 3D !
 
Rappelons qu’avec le vieillissement des sociétés un peu partout dans le monde, l’alimentation des personnes âgées, devient un véritable problème de santé publique… En 2007, la Haute autorité de santé (HAS) donnait l’alerte : entre 15 et 38% des personnes âgées vivant en maisons de retraite étaient en état de dénutrition. Or, qui dit dénutrition, dit perte de poids et sarcopénie, ce qui a des conséquences lourdes (voire parfois fatales) sur la qualité du vieillissement et sur la qualité de vie.
 
A cause de problèmes de dents, de salive, de déglutition, de digestion, certains ainés perdent en effet  l’appétit, mais aussi, tout simplement, l’habitude de manger ! Si le cuisinier ramollit les aliments en les hachant, les mixant ou en les diluant, les aînés ne reconnaissent plus leur plat dans cette « purée »,  et n’ont aucune envie ni aucun plaisir à se nourrir !   
 
Il convient donc de présenter des plats appétissants mais « mangeables » par les personnes âgées… Et c’est là que l’impression 3D intervient. En effet, à la place des cartouches de plastique, les ingénieurs du projet Performance envisagent de mettre de la nourriture qui sera ensuite reconstituée en trois dimensions, couche après couche. Une purée de carotte reprendra alors la forme d’une véritable carotte. Idem pour une cuisse de poulet ou une côte de boeuf ! Et ce en quelques secondes (il faut encore 5 mn actuellement pour « faire » une cuisse poulet).
                                                                                                   
Ainsi, dans dix ou vingt ans, on peut imaginer que les cuisiniers de maisons de retraite prépareront leurs plats en commandant des cartouches d’aliments, ce qui permettra d’offrir aux personnes âgées, des plats à la demande, adaptés à leurs besoins, riches en nutriments et aussi, agréables à regarder. 

Pour aller plus loin, lire aussi Nutri-culture


Publié le Lundi 31 Août 2015 dans la rubrique Nutrition | Lu 1771 fois