Sommaire
Senior Actu

Dépendance : la CFTC en désaccord avec le dernier rapport sénatorial (tribune libre)

Si la CFTC est en parfait accord avec le rapport sénatorial sur un point, c'est bien celui qui insiste sur le besoin d'un niveau élevé de solidarité nationale pour assurer la prise en charge de la perte d'autonomie des personnes âgées.


Par Jacques Voisin, président Confédéral

Cependant, la CFTC est en profond désaccord avec le reste du document, notamment sur les sommes à récupérer par les pouvoirs publics au décès du bénéficiaire sur le patrimoine.

Pour la CFTC, imposer à une personne dépendante de choisir entre une prise en charge totale, avec reprise sur patrimoine, ou une prise en charge partielle, avec non reprise sur patrimoine, est une hypothèque « sociale » inadmissible.

Le rapport propose la possibilité d'améliorer la prise en charge de la dépendance en appelant chaque citoyen à faire appel aux assurances privées. La CFTC y est défavorable, le risque étant que ces assurances viennent progressivement remplacer une solidarité qui doit être nationale et partagée, et non individuelle.

Enfin, la CFTC ne voit pas dans la création d'une deuxième journée dite de « solidarité » (jour férié supprimé) une solution pérenne, d'autant plus que la première journée déjà enlevée ne s'est pas appliquée à tous les citoyens. Les professions libérales en ont, par exemple, été exemptées.

La CFTC espère que les groupes de travail sur la dépendance, qui vont se réunir pour la première fois le mercredi 2 février au ministère des Solidarités et de la Cohésion Sociale seront à même de souligner l'impact négatif des dispositions incluses dans ce rapport du sénat.


Publié le Mercredi 2 Février 2011 dans la rubrique Chroniques | Lu 1044 fois