Sommaire
Senior Actu

Dénutrition des personnes âgées : la « famine » de nos sociétés ? Chronique de Nancy Cattan

Si la dénutrition des personnes âgées est un phénomène régulièrement mis en lumière -il a fait l'objet d'une mise au point de l'AFSSA pas plus tard qu'il y a quelques jours-, ses causes sont plus rarement évoquées. Probablement parce qu'elles sont bien plus complexes que son traitement et questionnent une nouvelle fois le mode de vie de nos aînés dans une société mal préparée à les accueillir.


Beaucoup de personnes âgées vivent seules ; quel plaisir peuvent-elles alors éprouver à prendre le temps de cuisiner, de se préparer de petits plats qu'elles ne partageront pas.

Souvent, malheureusement, elles se contentent alors d'un bol de soupe et de quelques biscottes, avalés sur un coin de table, sans plaisir.

Il y a aussi les difficultés économiques ; certes, on ne meurt plus de faim en France, mais nombreux sont ceux qui se nourrissent mal, en faisant notamment l'impasse sur la viande et les fruits et les légumes, trop coûteux pour leurs bourses.

Le manque de suivi médical, ou plutôt d'accompagnement, constitue une autre cause peu connue ; situation ô combien saugrenue, on rencontre ainsi nombre de personnes âgées « au régime ». Elles se sont vues prescrire un jour un régime sans sel, sans fibres, contre le cholestérol ou le diabète... qu'elles vont suivre de façon scrupuleuse -la parole médicale est d'or parmi cette population- pendant de longs mois, en excluant de leur alimentation des aliments aussi essentiels que la viande, les œufs ou encore les fruits.

Et tant que personne ne leur dit qu'il est temps d'arrêter, elles vont ainsi continuer de se soumettre à ces régimes dont on devrait pourtant à un certain moment interroger le bénéfice par rapport au risque encouru en termes de dénutrition.

Alors, bien sûr, il est parfaitement utile, voire indispensable de développer au plus vite des stratégies de dépistage et de correction de cette dénutrition, accusée de favoriser la perte d'autonomie, d'aggraver le pronostic des maladies existantes voire d'augmenter le risque de décès.

Mais, au risque de se répéter, tout ce qui est aujourd'hui mis en exergue autour de la personne âgée, ses problèmes de santé, d'accueil, d'isolement, de prise en charge... sont autant de signaux qui doivent nous appeler à nous interroger sur nous-mêmes et ce que nous souhaitons comme fin de vie pour nos propres enfants. Les vielles personnes d'après-demain.
Dénutrition des personnes âgées : la « famine » de nos sociétés ? Chronique de Nancy Cattan

Dénutrition des personnes âgées : la « famine » de nos sociétés ? Chronique de Nancy Cattan
par Nancy Cattan, journaliste santé

Pour aller plus loin, lire aussi :
La dénutrition des personnes âgées : mise au point de l’Afssa


Publié le Mercredi 27 Mai 2009 dans la rubrique Chroniques | Lu 2608 fois