Sommaire
Senior Actu

Consommation et intoxications par les champignons : rappel des recommandations

Alors que des cas d’intoxications par des champignons ont été signalés ces dernières semaines principalement dans les régions Rhône-Alpes, Pays de Loire et Aquitaine, la Direction générale de la santé (DGS) et l’Institut de veille sanitaire (InVS) rappellent un certain nombre de recommandations en matière de cueillette et de consommation.


De nombreux seniors aiment se balader en forêt et ramasser des champignons… Toutefois, et malgré leur expérience, ces aînés –pas toujours des experts en matière de mycologie- peuvent se tromper et ramener chez eux des « végétaux cryptogames sans chlorophylle » qui peuvent s’avérer dangereux pour la santé de toute la famille.

La Direction générale de la santé (DGS) et l’Institut de veille sanitaire (InVS) rappellent un certain nombre de recommandations en matière de cueillette et de consommation ; dans cette liste, il est indiqué notamment :

- de ne pas ramasser un champignon en cas de doute sur son état ou son identification,
- d’éviter les sites pollués (bords de routes, aires industrielles, décharges), les champignons concentrant les polluants,
- de séparer les champignons récoltés par espèce, un champignon vénéneux pouvant contaminer les autres,
- de ne pas consommer les récoltes avant de les avoir fait contrôler par un spécialiste, les pharmaciens ou les associations et sociétés de mycologie pouvant être consultés,
- de les conserver au réfrigérateur et de les manger 2 jours au maximum après la cueillette,
- de les consommer en quantité raisonnable après une cuisson suffisante.

En cas d’apparition d’un ou de plusieurs symptômes (tremblements, vertiges, nausées, vomissements, diarrhées et douleurs abdominales...), il convient de contacter le 15 ou le centre antipoison le plus proche.


Publié le Vendredi 9 Novembre 2012 dans la rubrique Nutrition | Lu 1177 fois