Sommaire
Senior Actu

Concevoir des lieux de vie pour personnes âgées : quelles perspectives ?

Déménager dans une maison de retraite, ou pour un enfant, placer ses parents dans ce type d'habitation spécialisée n'est pas une partie de plaisir... Avouons-le, quand nous imaginons une maison de retraite typique, nous avons à l'esprit ces grands bâtiments sans charme ni personnalité où sont regroupés aînés et aides-soignants dans un espace pour le moins confiné et impersonnel.


A l’origine, ces habitations ont vu le jour comme un besoin urgent de loger hommes et femmes demandant une assistance médicale, mais ont aussi, pour la plupart, mis de côté leur bien-être au quotidien.

Et c'est pour rompre avec ce schéma qu'architectes, designers et professionnels de la santé ont réuni leurs efforts pour créer de nouveaux espaces mieux adaptés à l'assistance médicale comme au confort de ses locataires. Examinons ensemble les nouvelles tendances architecturales des lieux de vie pour personnes âgées :
 
Des logements ouverts vers l'extérieur

Les habitats spécialisés dans l'accueil des seniors semblent de plus en plus se tourner vers des espaces naturels. D'un point de vue symbolique, ils s'ouvrent vers de nouveaux horizons, vers de grands espaces de vie propices à l'évasion et au bien-être. Loin de la morosité des villes et des murs gris ou beiges habituels sans charme, ni perspectives ; la priorité est mise sur les espaces verts, ainsi que les grandes baies vitrées laissant pénétrer la lumière du jour dans des espaces épurés.
 
À voir l'envergure du catalogue de baies vitrées de boutiques spécialisées telles que celle-ci, on peut imaginer que cette ouverture vers l'extérieur est devenue la priorité de tous les foyers. Alors pourquoi pas celle des logements pour seniors ?
 
L'architecte Kengo Kuma a par exemple priorisé cette lumière ainsi que la linéarité des formes afin de fondre sa maison de retraite dans la nature et favoriser le bien-être de ses habitants. Et même dans un environnement urbain, la lumière du jour a pris une place centrale, comme dans le travail de l'architecte Philippe Dubus pour sa maison de retraite de Sceaux qui mêle baies vitrées, jardins privatisés et matériaux naturels.
 
Se sentir chez soi quel que soit son âge

Entre grands espaces naturels et pavillons privatisés, certains projets voient le jour afin de donner à ces locataires le plus de confort et d'autonomie possible. C'est le cas des maisons allemandes EbenLeben de WeberHaus qui proposent de petits pavillons privatisés de plain-pied dans de grands espaces naturels mais communautaires. Sur un seul niveau, le déplacement des locataires est facilité et la proximité des aides-soignants du centre se veut rassurante. De cette manière, l'on s'y sent en sécurité, au calme, mais surtout chez soi !
 
Fini les chambres moroses et impersonnelles : aujourd'hui les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) font appel à de vrais décorateurs d'intérieur pour apporter de la couleur et de la joie dans leurs pièces. La résidence Villa Beausoleil, par exemple, a fait appel à un décorateur de Conran Shop pour repenser leur établissement en se concentrant à la fois sur le travail des aides-soignants et sur la vie quotidienne des habitants. La décoration est maintenant moderne et confortable et offre aux résidents la possibilité de se sentir en famille avec les autres personnes âgées.
 
Ces projets, encore éparses, semblent souffler un vent de nouveauté dans les EHPAD et ouvriront, nous l'espérons, la voie à de nouvelles idées architecturales. Le bien-être des seniors est devenu une priorité, et leur bonheur fait celui de leur famille, parce qu'il n'y a pas d'âge pour être heureux !


Publié le Mardi 29 Septembre 2015 dans la rubrique Habitat | Lu 2118 fois