Sommaire
Senior Actu

A la découverte de la Kia Rio 1.0 T-GDi 100 ch

La Kia Rio fait partie des modèles automobiles le plus vendu en Europe : le fameux segment B qui comprend notamment : la Clio, la Polo, la Yaris et la Fiesta. C’est par essence la voiture des familles qui cherchent un modèle économique et polyvalent.


Modèle à succès au sein de la marque Kia, la Rio est une concurrente particulièrement sérieuse pour tous les modèles phares du segment B en France et en Europe. Il s’agit d’un segment dont les immatriculations se chiffrent en millions.
 
Renault avec la Clio, Toyota avec la Yaris, Ford avec la Fiesta VW avec la Polo et Citroën avec la C3 ainsi que dans une moindre mesure la Suzuki Baleno, sont les adversaires directs de la nouvelle Rio. Un sacré challenge pour la quatrième génération de cette coréenne. Dessinée à Francfort par le designer français Gregory Guillaume mais néanmoins produite en Corée, la nouvelle Rio a clairement été pensée pour le marché européen.
 
Sérieuse dans son allure, elle n’est pas sans faire penser au style germanique et sérieux de la Golf. Avec ce modèle, Kia peut jouer dans la cour des grands sans aucun complexe. En privilégiant ce côté classique, le design de la Rio n’adopte pas le côté racoleur de la Citroën C3. Un choix qui a également permis de privilégier la réalisation d’un habitacle spacieux, confortable et pratique. L’absence de fantaisie esthétique permet également de contenir les prix au maximum, bien que cette nouvelle Rio ne soit pas spécialement bon marché. 

La nouvelle Rio sera proposée en France avec quatre motorisations : un Diesel 1.4 L crdi de 90 ch, un essence de 1,2 L de 84 ch, un essence de 1.4 L de 100 ch associé à une transmission automatique et enfin, un essence de 1.0 L de 100 ch en trois cylindres. Une offre complète qui comblera les inconditionnels du Diesel tout comme ceux qui ont compris que ce choix était loin d’être le meilleur et trouveront dans le 3 cylindres un excellent substitut.
 
C’est d’ailleurs ce dernier moteur qui nous a paru le plus convaincant lors de cet essai. Le Diesel bruyant lors des accélérations manque de souplesse tandis que le moteur essence de 1,2 L vraiment anémique demande à jouer de la boîte de vitesses en permanence et cela induit une consommation élevée.
 
En revanche, le moteur trois cylindres de 1,0 litres s’avère idéal. Il s’accorde parfaitement à la boîte de vitesses à cinq rapports et possède un couple raisonnable qui évite des changements de rapports trop fréquents. Souple, silencieux, il offre une conduite confortable, on pourra regretter simplement la longueur des rapports de boîte qui oblige à monter les régimes. Avec pour conséquence une consommation qui peut atteindre les 7,6 litres aux 100km/h.
 
Pour cet essai, autoroute, parcours urbain et routes de campagne sinueuses étaient au programme. Dans chaque cas, la Rio s’est avérée agréable à conduire. La nouvelle plateforme est rigide et offre un comportement parfait à la nouvelle Rio. Le maniement de la boîte est agréable et précis tout comme la direction qui n’a plus la lourdeur de la génération précédente. Les ingénieurs de Kia ont fait un excellent travail. Seule l’option des jantes de 17 pouces est à proscrire car elle dégrade trop le confort et cela en dépit des trains avant et arrière totalement nouveaux. 

A bord, la nouvelle Rio offre un équipement complet et surtout, un espace parfait pour les passagers. Avec deux personnes à l’avant dépassant 1,80 m installées sans aucune restriction pour les jambes, l’espace disponible aux places arrière est parfait. Les mêmes passagers placés à l’arrière disposent d’un espace aux jambes que les modèles concurrents n’offrent pas.
 
On retrouve ce même confort en hauteur. Une habitabilité rare pour ce type de véhicule. On apprécie également la qualité des matériaux adoptés pour les finitions supérieures, notamment, la finition Premium. Précisons que la finition Launched Editions bénéficie déjà du GPS et de l’écran tactile 7 pouces, d’une caméra de recul et d’un radar de stationnement arrière.
 
La finition Premium dispose en plus et entre autre, d’une climatisation automatique, de projecteurs antibrouillard, de rétroviseurs réglable électriquement, de vitres arrière à commande électrique. Il est clair que c’est la finition Launched Editions qui représentera la majorité des ventes du marché français. 

Si dans le passé, le constructeur coréen mettait en avant des prix particulièrement avantageux, ce n’est plus le cas aujourd’hui et l’écart avec la concurrence s’est bien réduit. A titre d’exemple, une Clio équipée du 3 cylindres de 90 ch est facturée 1.160 euros de plus que la Rio. En revanche, Kia conserve toujours un avantage réel en offrant un équipement plus complet et surtout, une garantie de sept ans et 150.000 km qui pèse lourd dans le choix des acheteurs.
 
Pour cette nouvelle version de la Rio, Kia France envisage un objectif de 9.000 immatriculations en 2017. Pour la marque, la Rio est un outil de conquête. En effet 83% des acheteurs sont de nouveaux clients et 82% sont des particuliers. Avec cette quatrième génération de la Rio, Kia s’affiche comme un concurrent sérieux pour les Clio, 208, Yaris, C3 ou Fabia.
 
La qualité et l’efficacité de cette Rio font preuve d’un niveau jamais atteint par une marque coréenne. Bien équipée, un peu moins chère, une garantie de sept ans, la Rio possède des atouts certains.
 
Joël Chassaing-Cuvillier

​La Kia Rio 1.0 T-GDi 100 ch en chiffres

Moteur essence 3 cylindres injection directe turbocompresseur – 998 cm3 (85 x 96 mm) – 100 ch à 4 500  tr/min – 171,5 Nm à 1500/4500 tr/min
 
Boîte manuelle 5 rapports
 
Dimensions : 406,5 x 172,5 x 145 cm, empattement : 258 cm
 
Poids : 1155 kg – Pneumatiques 195/55 R16– Vitesse 188 km/h – Accélération de 0 à 100 km/h : 10,7 s
 
Émissions de CO2 : 102 gr/km
 
Prix : 17.590 euros pour la Launched Edition et 19 590€ pour la finition Premium. Garantie de 7 ans. 




Publié le Jeudi 16 Février 2017 dans la rubrique Automobile | Lu 1168 fois