Sommaire
Senior Actu

WE100 ou comment préparer notre société au bien vieillir

Le laboratoire pharmaceutique Merck, vient de dévoiler les grandes lignes de son projet WE100, qui vise à préparer les seniors et les jeunes générations au bien vieillir de manière à ce qu’elles puissent atteindre les cent ans en bonne santé.


WE100 ou comment préparer notre société au bien vieillir
L’Humanité vieillit. Chaque année un peu plus, avec une espérance de vie qui s’accroit tous les trimestres. On considère d’ailleurs que la moitié des petites filles qui naissent en ce moment vivront jusqu’à cent ans.
 
Dans ce contexte, le laboratoire pharmaceutique Merck, l’un des géants mondiaux de la santé, vient de lancer son grand projet WE100* qui vise à promouvoir, de manière concrète, le bien vieillir auprès des seniors et des jeunes générations. Son slogan ? Il est transgénérationnel : « Young for old. Old for young » (les jeunes pour les vieux ; les vieux pour les jeunes).
 
Comme le souligne Uta Kemmerich-Keil, à la tête de ce projet « sans étiquette » et sans but commercial : « notre objectif principal est de changer la perception de notre société vis-à-vis du vieillissement et de mettre en place des actions concrètes qui vont permettre d’aborder notre voyage vers les cent ans en bonne santé. Cette initiative concerne aussi les jeunes qui doivent être éduqués dès maintenant au bien-vieillir. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de lancer ce mouvement qui doit permettre à tous de se préparer à cette société qui accueillera de plus en plus de centenaires ».
 
Parmi les différentes actions qui seront mises en place par WE100 : comment aider les seniors à trouver du travail, augmenter l’espérance de vie en Afrique ou encore, gérer les challenges en matière de santé dans une population vieillissante. Tout le monde est le bienvenu dans ce projet participatif. Autant les ainés de 80 ans et plus que les jeunes d’au moins 15 ans.
 
Selon l’OMS, la population des plus de soixante devrait atteindre les 22% de la population globale d’ici 2050 (vs 12% actuellement).
 
*que l’on pourrait traduire par « nous les centenaires »


Publié le Mardi 20 Septembre 2016 dans la rubrique Social | Lu 1057 fois