Sommaire
Senior Actu

Voix d’or, la radio qui lutte contre Alzheimer fait son entrée dans quatre maisons de retraite lyonnaises

La radio Voix d’or qui vise à lutter contre la maladie d‘Alzheimer, lancée l’année dernière par Lina Braunschweig, psychothérapeute et directrice de la star-up Sonora, vient de faire son entrée dans les quatre maisons de retraite gérées par la ville de Lyon.


Suite à une étude scientifique (convaincante) lancée en 2010 à l‘hôpital Charpennes, les responsables de la mairie de Lyon ont donc décidé d’intégrer la radio Voix d’or dans les quatre maisons de retraite gérées par la ville.

« Il est très difficile de montrer l'efficacité de ce genre d'outils, souligne le professeur Pierre Krolak-Salmon dans le quotidien gratuit Métro. Mais les premiers résultats sont encourageants. On note une diminution d'anxiété et d'agitation chez les personnes malades ». De son côté, Lina Braunschweig espère convaincre d'autres établissements mais avoue, toujours dans Métro, qu’elle « se heurte aux faibles moyens des maisons de retraites ».

« Voix d’Or » en quelques mots

Un poste de diffusion puissant, une palette de programmes mensuels de très haute qualité sonore et spécifiquement conçus pour l’accompagnement thérapeutique, des modules de formation pour le personnel de soins et d’animation : telle est la base du dispositif Voix d’Or.

Comme le souligne le communiqué de la société Sonora, « les programmes proposent des séquences de jeux sonores et musicaux, des programmes de poésie, des sujets de mémoire affective ou mémoire d'objets, des séquences « contes, fables ou mythologie », de l'actualité et un éphéméride, des programmes d’accompagnement de séquences de gym douce ou de relaxation, des volets musicaux… »

L’objectif de ce concept innovant est d’aider à activer la mémoire émotionnelle des patients, de valoriser la personne et son histoire, d’utiliser les capacités restantes des personnes et faciliter, pour le personnel des établissements concernés, les conditions d’échanges et de communication avec les résidents.

Près de dix-huit mois ont été nécessaires pour passer du projet à la mise au point de la méthode. Elle s’appuie sur des recherches en sciences humaines relatives à la communication avec les personnes très âgées, résultat d’un travail théorique et de terrain, validées par l’Université Lyon 2 et le CHU de Reims.

Témoignages

Lucie P. Particulier
« Au départ, ma mère a eu beaucoup de réticences, mais, dès les premières secondes ses craintes se sont dissipées. J'ai vu son visage se détendre et sa confiance s'installer à l'écoute de la voix rassurante, confidente et pleine d'allégresse. Très vite donc ça l'a emmenée vers des tas de souvenirs... »

Michel Catruc Psychologue d'Ehpad
« C'est un outil vraiment pratique et agréable à utiliser. Il permet autant de jouer, que chanter, qu'échanger sur leurs souvenirs et c'est d'autant plus intéressant que ces souvenirs concernent des thèmes communs à nous tous. Très intéressant ».


Publié le Mardi 1 Mars 2011 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 3293 fois