Sommaire
Senior Actu

Villes amies des ainés : une convention avec le secrétariat d'Etat aux personnes âgées

Le Réseau Francophone des Villes Amies des Ainés (RFVAA) a signé cette semaine, une convention avec le secrétariat d’État chargé des Personnes âgées et de l'Autonomie. Cette dernière vise à valoriser les liens et le travail du RFVAA durant l'année 2016 autour de différentes thématiques. Détails.


Depuis plusieurs années, un soutien a été mis en place par le Secrétariat d’État afin de soutenir le RFVAA dans l'organisation de son colloque annuel afin de valoriser les territoires amis des aînés. Suite à la promulgation de la Loi d'Adaptation de la société au vieillissement, l'année 2016 a permis de renforcer les liens et le soutien dans les actions du RFVAA et de ses 71 adhérents.
 
Dans ce contexte, cette convention vise à valoriser les liens et le travail du RFVAA durant l'année 2016 autour des axes suivants :
– L'information et l'accompagnement des territoires pour entrer dans la démarche Villes Amies des Aînés initiée par l'OMS ;
– La valorisation des bonnes pratiques sur les échanges intergénérationnels par la mise en œuvre d'un concours ;
– La diffusion des pratiques réussies des Villes Amies des Aînés autour des huit thématiques de la démarche ;
– La réflexion et la diffusion pour mieux cerner les territoires où il fait bon vivre et bien vieillir, en partenariat avec le magazine senior Notre Temps ;
– L'analyse des pratiques au niveau international sur la dynamique Villes Amies des Aînés au travers de symposiums et de colloques permettant d'améliorer la démarche ;
– L'organisation de rencontres nationales pour les acteurs du Réseau et pour diffuser la démarche en lien avec la mise en œuvre de la Loi d'Adaptation de la société au vieillissement.
 
Pour comprendre ce qui caractérise une ville accueillante pour les ainés, une « ville amie des ainés », il est indispensable de remonter à la source, à savoir les citadins eux-mêmes. Donc les seniors. Dans cet esprit, l’OMS (à l’origine du concept) invite donc les villes qui souhaitent intégrer le réseau à s'appuyer sur les feuilles de route du Protocole de Vancouver.
 
Il s’agit donc d’auditer des personnes âgées dans le cadre de groupes de parole, afin de recueillir leurs avis, positifs ou négatifs, dans huit domaines de la vie urbaine : espaces extérieurs et édifices (conception des trottoirs, éclairages, sécurité) ; transport (prix, itinéraires, conduite) ; Logement (coût, confort, proximité des commerces, adaptabilité) ; respect et inclusion sociale (politesse, consultation, activités intergénérationnelles) ; participation sociale (loisirs, intérêts) ; communication et information (compréhension, systèmes automatisés) ; participation communautaire et emploi (travail rémunéré et bénévole) ; et Services de santé (services, accessibilité, prix). 

Paris a demandé à devenir Ville amie des ainés en mai dernier seulement...


Publié le Jeudi 8 Septembre 2016 dans la rubrique Société | Lu 1252 fois