Sommaire
Senior Actu

Villages de John Updike : un retraité américain… peu tranquille

Owen Mackenzie est un Américain ordinaire -informaticien à la retraite. Pourtant sa vie est loin d'être paisible : de fait, son passé l'aide à combler le vide absurde creusé par la vieillesse, mais lui pèse également… Que reste-t-il ? Les villages dans lesquels il a vécu, les femmes qu'il a rencontrées, épouses et maîtresses, ces amours crus et tendres dont il s'est nourri… Cet ouvrage vient de sortir en poche chez Points.


Il coule une retraite paisible avec Julia, sa seconde femme, qu’il aime. Pourtant, Owen Mackenzie a de plus en plus de mal à s’extirper de ses rêves, de son passé.

Il déroule sa vie, celle d’un Américain ordinaire, marié deux fois, père de quatre enfants, informaticien de génie et dirigeant d’une petite société, qui lui a assuré une existence confortable.

Les « villages » dans lesquels il a vécu ont tout appris à Owen : la Pennsylvanie rurale où il a grandi dans les années 50 ; le prestigieux MIT dans le Massachusets ; Middle Falls, la petite ville provinciale du Connecticut où il a monté et fait prospérer sa start up ; Haskells Crossing, sa dernière résidence ; l’Amérique ? son village fédéral ? où les mœurs n’ont cessé d’évoluer. Et, surtout, ces lieux peuplés de femmes, mères, épouses, maîtresses, qui l’ont formé, arraché à son innocence.

Le travail, l’amour, la sexualité lui ont apporté leur lot de gratifications et de pertes irrémédiables dont, au terme du chemin, il est impossible de faire le solde.

« C’est la richesse tragique, nostalgique de toute existence humaine que John Updike fait trembler dans une prose ample, d’un érotisme cru et frémissant » souligne l’éditeur sur son site Internet

« Avec Updike, les comédies virent toujours à la pantalonnade (…). Il faut donc (…) se jeter sur Villages, où l'on découvre pourquoi, finalement, « c'est chose folle que de vivre » » indique André Clavel dans L’Express.

« Une langue riche, tendre et râpeuse, une rare puissance d'évocation : Villages est une invitation aux voyages spatiaux, charnels et temporels » souligne de son côté Le Figaro Magazine.
Villages de John Updike : un retraité américain… peu tranquille

John Updike, né en 1932 à Shillington en Pennsylvanie, est mort le 27 janvier 2009. Auteur de soixante ouvrages (dont Les sorcières d’Eastwick), il a été un écrivain brillant, éclectique, infatigable, qui depuis la parution de son premier roman en 1958 n'a cessé de voir ses œuvres récompensées.

Villages de John Updike
7,5 euros
384 pages
EAN : 9782757818701 Villages


Publié le Lundi 30 Août 2010 dans la rubrique Culture | Lu 1165 fois