Sommaire
Senior Actu

Vieillir : voyage à la découverte de soi-même par le docteur Danièle Quinodoz

A l’occasion d’un colloque qui s’est tenu le 17 décembre 2010 à l’Hôpital Sainte Anne à Paris, qui avait pour thème « Vieillissement et souffrance psychique : du normal au pathologique », le docteur Danièle Quinodoz, auteur du livre Vieillir, une découverte, est intervenue lors de la Conférence inaugurale.


Le docteur Danièle Quinodoz, psychanalyste française qui vit à Genève a indiqué à l’AFP à l’occasion de ce colloque : « Cela a un sens pour les petits-enfants de venir voir leurs grands-parents. Leur écoute peut aider une personne âgée à "trouver un intérêt pour sa propre histoire" et ainsi "rester vivante jusqu'au bout" ».

Et la psychanalyste d’ajouter à l’AFP : « C'est douloureux de vieillir. Il y a énormément de pertes quand on vieillit, on perd la santé, l'efficience physique, l'efficience psychique, on perd les amis, les gens qu'on aime. Bien sûr, si on a les yeux rivés sur ces pertes, on se dit que c'est une débâcle. Alors qu'on peut perdre beaucoup de choses dans la réalité extérieure, mais en gardant intérieurement toutes les richesses correspondant à ces pertes. Il ne s'agit pas de rester figé dans le passé, mais d'intégrer tous les souvenirs importants de notre passé, les intégrer dans notre histoire, pour les rendre présents ».

Rappelons que Danielle Quinodoz est l’auteur de l’ouvrage « Vieillir, une découverte » édité par les PUF en 2008
Il y a tellement de façons de vieillir ! Vieillir peut faire peur : les pertes de toutes sortes à affronter, les défaillances et les êtres chers qui disparaissent. Pourtant, il y a des personnes qui donnent envie de vieillir. Elles n'ont pas été épargnées par l'existence, mais, pour elles, vieillir, c'est continuer l'aventure de la vie. Elles semblent conserver sous forme de richesses intérieures les richesses extérieures qu'elles ont perdues, et même découvrir de nouvelles libertés. A la limite, sauraient-elles tout perdre sans se perdre ? Et si vieillir était pour elles l'occasion d'apprendre à mieux s'aimer et à mieux aimer ?

L'auteur a une longue expérience des psychanalyses et des psychothérapies de personnes âgées, qu'elle a transmise à travers des supervisions et des séminaires. Elle a attendu d'avoir elle-même pris de l'âge pour pouvoir parler en connaissance de cause afin de mettre en valeur les richesses de la vieillesse et lui redonner sa noblesse.

Biographie de l'auteur
Danielle Quinodoz est psychanalyste à Genève en pratique privée, membre formateur de la Société Suisse de Psychanalyse et de l'Association Psychanalytique Internationale fondée par Freud. Elle a été consultante auprès des Institutions Universitaires de Psychiatrie et de Gériatrie de Genève. Elle a publié aux PUF : Le vertige entre angoisse et plaisir (1994) et Des mots qui touchent. Une psychanalyste apprend à parler (2002). Vieillir, une découverte (2008). Elle a collaboré à l'ouvrage Psychiatrie du sujet âgé (Flammarion, 1999). Danièle Quinodoz a reçu à Rome le Prix Sacerdoti en 1989 et à Paris le Prix Psychologie en 1995.
Vieillir : voyage à la découverte de soi-même par le docteur Danièle Quinodoz


Publié le Mercredi 22 Décembre 2010 dans la rubrique Santé | Lu 2006 fois