Sommaire
Senior Actu

Vie sexuelle après 50 ans : il n'y pas d'âge pour se faire plaisir !

Près de 90% des Français interrogés par Club-50plus estiment qu’il n’y a pas d’âge limite pour avoir des rapports sexuels. L’enquête « Votre vie érotique : habitudes & pratiques » menée chaque année* révèle aussi que plus de la moitié des sondés n’est pas satisfait de leur vie sexuelle ! Incontestablement, avancer en âge ne rime pas avec abstinence ! Bien au contraire, on se connaît mieux et on a plus d’expérience pour le plaisir et se faire plaisir...


Vie sexuelle après 50 ans : il n'y pas d'âge pour se faire plaisir !
Depuis 2011, le site de rencontres seniors Club50-Plus réalise un sondage auprès de sa communauté sur l’importance du sexe dans leur vie. Car les quinquas et plus, bien loin de l’image que certains leur prêtent, s’intéressent de très près au sexe et à ses plaisirs puisque seulement 2% d’entre eux disent n’accorder aucune importance à la bagatelle !
 
« Les résultats mis en avant par notre enquête sont très importants car ils permettent de dresser un portrait fidèle du rapport qu'entretiennent les plus de 50 ans avec leur vie érotique » indique Hélène Cuney, responsable France de ce site web.
 
Et de poursuivre : « contrairement à ce que l’on pourrait penser, les seniors accordent une grande importance au sexe, le vivent de manière décomplexée et pensent même atteindre avec l’âge, une certaine apogée. En laissant la parole à nos membres, nous permettons à toute une génération de s'exprimer et de montrer qu'elle est encore extrêmement dynamique et bien loin de certains clichés ».
 
Ainsi, selon cette enquête, la quasi-totalité des sondés (97%) souligne l’importance des préliminaires et un tiers avoue qu’il utilise des objets érotiques (une grande tendance depuis quelques années déjà). Par ailleurs, une personne sur cinq (21%) indique avoir recours à des médicaments pour régler leurs petits problèmes, notamment de dysfonction érectile.
 
Mais ce n’est pas tout, pratiquement les deux-tiers (62%) affirment sans ambages, se masturber ou allez voir ailleurs pour combler leurs désirs lorsque leur partenaire est absent(e). Enfin, 37% parlent de leurs fantasmes à leur partenaire. Bref, on est bien loin de l’image des quinquas qui se couchent de bonne heure, convaincus que leur avenir amoureux et sexuel est sur le déclin et qui ne cherchent plus à séduire.
 
In fine, la très grande majorité des plus de 50 ans s’accorde sur le fait que le sexe, c’est comme le bon vin, ça s’améliore avec l’âge. Les raisons sont multiples mais voici leur top 3 : 44% pensent mieux connaître leur corps, 37% disent avoir de meilleures sensations et 24% déclarent connaître parfaitement leur partenaire.
 
*sur un échantillon de plus de 1000 personnes 


Publié le Jeudi 15 Juin 2017 dans la rubrique Bien-être | Lu 1331 fois