Sommaire
Senior Actu

Versailles : des « agents canins » rendent visitent aux seniors isolés…

Depuis quelques mois, les seniors versaillais isolés ont la chance de recevoir régulièrement la visite d’agents municipaux pour le moins originaux. Ils se prénomment Bambou et Willy... Ce sont des Jack Russel, deux adorables petits chiens qui viennent apporter aux aînés un peu de chaleur –canine- et de réconfort.


A l’occasion de la Semaine Bleue, campagne nationale dédiée aux seniors qui se tient en ce moment même, la ville de Versailles (Yvelines) met à l’honneur une initiative locale originale qui vise à lutter contre l’isolement des personnes âgées vivant à domicile.

Il s’agit de deux agents municipaux d’un genre nouveau : Bambou et Willy sont en effet deux « agents canins de convivialité ».

Ces deux chiens, des Jack Russel, des petits « terriers » aussi vifs qu’intelligents, rencontrent désormais régulièrement les aînés versaillais pour rompre leur situation de solitude. Une idée originale et innovante de la part d’une municipalité, qui émane directement de l’une des employées de la mairie qui s’est aperçue –avec son propre animal- des bienfaits des visites « canines » sur le moral des personnes âgées.

Ainsi, grâce à Bambou et Willy, les seniors oublient leur isolement le temps d’un rendez-vous hebdomadaire. Selon la municipalité, "jusqu’à maintenant, cette initiative a concerné 250 personnes âgées". Le temps d’une visite à domicile, ces dernières discutent et se divertissent, replongent dans leurs souvenirs pour en extraire les moments heureux.

Souvent en situation de mobilité réduite, ces aînés sont stimulés pour l’occasion, par leurs sympathiques et turbulents visiteurs et amenés à faire renaître des efforts oubliés, à se lever, à bouger, à sortir, le temps d’une promenade

Rappelons que de nombreuses études et expériences in situ montrent d’une manière générale, que les visites de chiens auprès de personnes âgées s'avèrent bénéfiques pour le bien-être des aînés. La présence de l'animal, le fait de pouvoir le regarder ou le caresser semblent faire un bien fou au moral des résidents.

Aux Etats-Unis par exemple, un bénévole participant à ce type d’activité se souvient d'une visite effectuée auprès d'un vieux monsieur qui n'avait pas ouvert la bouche depuis très longtemps. Lorsqu'il est entré dans la maison de retraite avec le chien, le vieil homme a immédiatement recommencé à parler, évoquant ses propres souvenirs avec son animal. La vue du labrador avait ouvert les vannes de la mémoire et l'envie de communiquer...

Cette initiative de la mairie de Versailles a été récompensée par la Fondation AP Sommer qui gratifie les projets favorisant le lien social.
Photo : Mairie de Versailles


Publié le Mardi 21 Octobre 2008 dans la rubrique Social | Lu 5994 fois