Sommaire
Senior Actu

Vélo électrique : l'Etat accorde une aide de 200 euros

Bon à savoir : afin de favoriser le développement du vélo électrique ou plus exactement le vélo à assistance électrique (VAE), le gouvernement va accorder une aide de 200 euros par appareil jusqu’au 31 janvier 2018. C’est le moment de donner un bon coup de pédale !


La nouvelle vient de tomber : le gouvernement vient de créer une aide à l’achat de vélos à assistance électrique. Le décret a été publié au Journal officiel le 18 février dernier. Ce coup de pouce s'élève à 200 euros et sera valable du 19 février 2017 au 31 janvier 2018 ; sachez que certaines mairies proposent d’ores et déjà ce type d’aide, comme la Ville de Paris qui subventionne un tiers du prix d'achat d'un VAE dans la limite de 400 euros..
 
Plus précisément, cette aide de l’Etat est destinée à « l'acquisition ou la location de véhicules à moteur à deux ou trois roues et de quadricycles à moteur électriques d'une puissance maximale nette du moteur inférieure à 3kW et n'utilisant pas de batterie au plomb ». Pour en bénéficier, il faut présenter votre facture d'achat à l'Agence de Services et de Paiement. « Cette aide est exclusive de toute autre aide allouée par une collectivité publique ayant le même objet » précise le décret.
 
Rappelons que le prix moyen d’un VAE en France tourne autour des mille euros. Le premier prix débutant à 700 euros mais pouvant grimper jusqu’à 5.000 euros pour les modèles les plus coûteux. Point important à bien avoir en tête : cette subvention n'est valable qu'une fois par personne et non par nombre de vélos électriques acheté.
 
Comme son nom l’indique, le VAE accompagne le cycliste dans son effort en améliorant les performances de la machine, notamment dans les montées, au démarrage ou en situation de vent contraire. Mais il faut tout de même pédaler !
 
Plus rapides que les vélos classiques et moins fatiguant, les VAE vous amènent à destination en moins de temps et vous évitent les embouteillages, ils vous aident aussi à faire des économies et à mieux protéger l’environnement.
 
Au-delà de ces avantages, le vélo électrique est aussi un excellent moyen pour entretenir votre santé puisqu’il s’agit d’une activité physique à part entière. Ces vélos sont adaptés à toutes les tailles et corpulences. Rappelons que pédaler, même sans trop d’efforts, stimule tout de même la circulation sanguine et agit positivement sur l’activité pulmonaire.
 
Par ailleurs, de nombreux médecins recommandent la pratique du vélo en complément d’un traitement des maladies cardio-vasculaires, orthopédiques ou pulmonaires ou aux diabétiques, généralement exposés à des problèmes de surpoids.  
 
Comme le souligne Tom Dumoulin, patron de Tomybike, « quelle que soit la condition physique de chacun, le vélo permet non seulement d’entretenir sa forme mais est également une excellente activité de prévention en matière de santé. En plus de lutter contre les risques de maladies cardiovasculaires, il a par exemple été démontré que le vélo ralentit la maladie de Parkinson ! ».


Publié le Mercredi 22 Février 2017 dans la rubrique Transports | Lu 1510 fois