Sommaire
Senior Actu

Vacances : les retraités sont moins partis en 2015

Selon le 14ème Baromètre Opodo, seuls 49% des retraités sont partis en vacances en 2015, soit 3.5% de moins par rapport à 2014. Détails.


Vacances : les retraités sont moins partis en 2015
Le printemps arrive. Les Français commencent à sérieusement envisager leurs prochaines vacances d’été. Car pour être certain d’aller où l’on veut et au meilleur prix, il vaut mieux s’y prendre à l’avance…
 
Comme tous les ans depuis quatorze ans, c’est la période à laquelle le site Internet spécialisé dans les voyages, Opodo, sort son Baromètre* qui fait le point sur les vacances des Français. Parmi les principaux enseignements de cette année : seuls 49% des retraités sont partis en tourisme de loisir en 2015, soit 3,5% de moins par rapport à 2014.
 
Par ailleurs, le taux de départ des Français de quinze ans et plus en vacances en 2015 était de 60%, 2 pourcent de moins par rapport à 2014 mais avec plus de types de séjours pour les Français partis (court marchand, long marchand ou long non marchand). Comme on peut l’imaginer, ce taux de départ plus faible s’explique essentiellement par des revenus insuffisants.
 
Une large majorité des Français partis prévoient un budget pour s’évader. Ils comparent les prestations, les diversifient en élargissant leurs choix aux prestations entre particuliers, dépensent moins une fois sur place, développent un comportement de plus en plus opportuniste. Ils « rationalisent leur envie » par une recherche de séjours au meilleur rapport qualité/ prix.
 
Peu de gens les savent mais des programmes d’aide au départ aux vacances sont financés grâce aux Chèques-Vacances. Ainsi, chaque année plus de 200.000 personnes fragilisées, notamment les jeunes adultes, les familles monoparentales, les seniors et les personnes handicapées peuvent accéder à ce temps de repos essentiel grâce aux C-V.
 
Rappelons que les freins au départ en vacances (notamment pour les personnes âgées) ne sont pas toujours d’ordre financier : manque d’autonomie, fragilité sociale, pas de culture vacances, problématiques de santé, d’isolement… Tout ceci peut empêcher les gens de profiter d’un peu de repos à la mer ou à la montagne. Dans ce contexte, l’ANCV tente d’apporter des réponses via ses programmes qu’elle déploie auprès de différents publics dont les ainés.
 
Par exemple, le programme Seniors en Vacances (créé en 2007) est un outil de lutte contre l’isolement des personnes âgées qui contribue au bien-être des personnes âgées : fortement soutenu par la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse, il devient l’un des supports d’intervention des équipes citoyennes de MONALISA, dispositif pour lutter contre l’isolement des âgés.
 
Le Baromètre 2016 a été réalisé de janvier à février 2016 par le Cabinet Raffour Interactif auprès de 1030 Français représentatifs de la population Française de 15 ans et + (14 ans révolus), par enquêteurs professionnels, en face à face à domicile, avec application d’un plan de sondage par la méthode des quotas croisés.


Publié le Mercredi 23 Mars 2016 dans la rubrique Tourisme et loisirs | Lu 938 fois