Sommaire
Senior Actu

Un verre de sang frais pour rajeunir ?

Voici une information pour le moins étonnante. En effet, une équipe de chercheurs de la société de biotechnologie canadienne Alkahest a présenté il y a quelques semaines lors d’une grande rencontre sur les neurosciences, des résultats intéressants sur l’utilisation du plasma de jeune pour lutter contre les effets du vieillissement sur le cerveau.


On pourrait très bien imaginer que d’ici quelques années, dans un futur peut-être pas si éloigné que ça, on propose dans les hôpitaux et les cliniques des « bars à sang ». Non pas pour Dracula… Quoique finalement, ce comte-vampire, avait peut-être raison. En effet, boire du sang ou plutôt, s’injecter du sang de jeune serait peut-être bénéfique pour la santé des seniors.
 
Il ne s’agit pas d’un poisson d’avril (on est en décembre) mais bel est bien d’une information qui nous vient tout droit du Canada. En effet, il y a quelques semaines, une équipe de chercheurs de la société de biotechnologie canadienne Alkahest a présenté les résultats de ses recherches qui semblent montrer que des injections de sang frais sur des sujets âgés pourrait être bénéfiques pour la santé mentale des ainés.
 
Pour parvenir à ces conclusions, les scientifiques canadiens ont injecté du sang de jeunes adultes (18 ans) à des souris âgées de douze mois, soit l’équivalent de 50 ans pour des êtres humains. Au bout de quelques temps, les petits rongeurs répondaient aux tests comme des souris de trois mois ! Ce « pouvoir rajeunissant » serait dû à la protéine GDF11 présente dans le plasma. Cela régénérerait les muscles, les organes et les fonctions cognitives. Bref, une vraie cure de jouvence !
 
Selon certaines rumeurs, les membres des Rolling Stones devraient leur incroyable énergie à ce type de traitement… D’ailleurs, les papys du rock viennent de ressortir un nouvel album ! Aujourd’hui, les chercheurs ont mis en place un essai clinique qui teste cette « cure de jouvence » sur des personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer. Affaire à suivre. 


Publié le Jeudi 8 Décembre 2016 dans la rubrique Santé | Lu 1404 fois