Sommaire
Senior Actu

Un monde connecté de plus en plus favorable à la santé des seniors : les recommandations de dmd Santé

Dans un monde ultra-connecté, certains objets comme les balances connectées, les tensiomètres, les capteurs anti-chutes, les piluliers connectés... et autres applications mobiles de santé permettent aux seniors d’optimiser leurs efforts pour se maintenir en forme. Guillaume Marchand, Président et co-fondateur de dmd Santé, fait le point.


A travers les systèmes électroniques communicants, la e-santé, a notamment pour mission d’améliorer le bien-être de personnes dépendantes ou en perte d’autonomie.
 
Le smartphone fait désormais partie intégrante de la vie quotidienne des nombreux seniors. Outil interactif par excellence, il offre une multitude de solutions qui participent à l’amélioration du confort de vie et à la santé de leurs propriétaires.
 
De nos jours des smartphones dédiés « seniors » sont commercialisés. C’est le cas de SmartConnect qui a été conçu pour aider les aînés au quotidien en proposant une interface et des applications spécialisées pour ce public. Par ailleurs, plusieurs services sont proposés : une loupe, un bouton d’appel urgence ou de localisation, une assistance vocale ou la reconnaissance des paroles. De plus avec ses caractères et ses icônes de grandes tailles, il peut convenir aux personnes ayant des difficultés à lire.
 
D’autres entreprises proposent aussi un service internet personnalisable à destination de l’aidant. Par exemple, True-Kare apporte des solutions sur la prise de médicaments (alerte), la géolocalisation (zone d’alerte possible), la télétransmission de données de santé telles que la tension, le taux de glucose, le poids, la température avec gestion des seuils d’alertes.
 
Doro, société suédoise dirigée par un Français, leader des téléphones à grosses touches a compris depuis très longtemps et anticipé les besoins des personnes âgées. L’ergonomie du téléphone est parfaitement étudiée pour faciliter sa préhension et son utilisation. A noter également, une composition facilitée du numéro de téléphone  ainsi que des écouteurs adaptés aux appareils auditifs.

Un monde connecté de plus en plus favorable à la santé des seniors : les recommandations de dmd Santé
Qui dit « santé mobile » dit tablettes numériques qui connaissent aujourd’hui un franc succès auprès de cette  population. Faciles d’utilisation, elles s’adaptent idéalement aux besoins et attentes des seniors. L’absence de fil permet une aisance d’utilisation et lui confère un format pratique (et léger), l’interface simple rend les applications cliquables plus faciles d’accès. De plus, les icônes identifiables facilitent la mémorisation et la nature « tactile » constitue une caractéristique importante dans la mesure où la motricité des seniors s’amoindrit.
 
Certaines applications mobiles permettent de lutter contre la dénutrition des aînés. C’est le cas de GerontoCalc développé à la demande de NutriSenior, l’association de lutte contre la dénutrition des personnes âgées. Gratuite, elle permet à l’utilisateur d’être accompagné dans sa démarche de vigilance nutritionnelle. En indiquant des données sur son poids, son âge, sa taille, l’application délivre l’indice de masse corporelle, l’indice Buzby pour le calcul de la perte de poids, ainsi que l’indice Pini délivrant des informations sur le pronostic inflammatoires. L’indice nutritionnel et les besoins énergétiques sont quant à eux expliqués par la formule de Harris et Benedict.
 
Tous les ingrédients sont donc réunis pour que la santé mobile occupe une place centrale dans la vie des seniors, mais encore faut-il savoir quelle application peut répondre parfaitement à ses attentes. A ce sujet, dmd Santé a publié un best-of des applications susceptibles de répondre à leurs besoins sur sa plateforme.
 
Les piluliers connectés constituent aussi un véritable secteur d’avenir. Par exemple, les cases des piluliers IMédipac s’illuminent quand il est l’heure de prendre son médicament, et seule la case autorisée contenant le bon médicament peut s’ouvrir ; un bon moyen d’éviter une erreur de prise. La société Med-secure va plus loin en proposant un service d’alerte. Appels téléphoniques, messages ou encore e-mails, ce pilulier prévient l’entourage de la personne si le traitement n’est pas pris.
 
La société canadienne Y-Combinator a lancé un pendentif doté d’un capteur permettant de suivre l’activité des personnes âgées. Le principe est simple : en cas d’incident, elles appuient sur l’unique bouton de l’appareil, qui prévient immédiatement la famille ou le médecin. Equipé d’un traqueur GPS, d’un accéléromètre, d’un micro et d’une batterie d’une semaine, ce pendentif est associé à une application. Les alertes se font soit par e-mail, soit par téléphone, par messages ou notifications.


Publié le Mercredi 6 Août 2014 dans la rubrique Aides à domicile | Lu 2498 fois