Sommaire
Senior Actu

Un chien pour la santé des seniors

Les amis des bêtes, notamment ceux qui possèdent un chien, seront ravis d'apprendre que leur compagnon à quatre pattes a un impact positif sur leur santé. En effet, selon une récente étude réalisée par des chercheurs de l’Université du Missouri aux Etats-Unis, nos compagnons canins aident à la santé des personnes âgées tout en renforçant leurs liens sociaux.


Les scientifiques connaissent déjà les bienfaits de la présence d’un animal sur la santé et le bien-être psychologique. De fait, vivre en compagnie d’un chien, d’un chat ou même d’un poisson rouge entrainerait des effets bénéfiques sur l’hypertension, le stress ou la dépression. Au-delà de la santé, nos amis les bêtes nous permettent aussi de réduire notre isolement en favorisant la socialisation.
 
De nos jours, les animaux jouent un rôle primordial dans le développement de l'être humain d'où l'importance de leur présence chez nous, dans les milieux hospitaliers, les maisons de retraite, les institutions etc.
 
Voici une toute nouvelle étude, réalisée par Rebecca Johnson de l’Université du Missouri aux Etats-Unis et publiée dans la revue scientifique américaine The Gerontologist, qui montre que les personnes âgées qui ont un chien sont en meilleure santé et que leurs relations sociales sont également plus développées que les autres.   
 
Plus concrètement, cette étude s’est appuyée sur un travail publié en 2012, intitulé Health and Retirement qui portait sur les relations entre l’être humain et l’animal, l’activité physique, la fréquence des visites chez le docteur et la santé globale des participants. Selon cette chercheuse, il existe un lien direct entre l’action de promener son chien régulièrement et la santé des ainés (plus de marche, IMC moins élevé, moins de visites chez les médecins…). Ce que d’autres recherchent ont d’ailleurs également relevé.
 
La scientifique propose même de recommander aux personnes âgées d’avoir un chien afin de se maintenir en santé ! Pour elle, cela permet de réduire les dépenses de santé. Attention, cependant, Médor coûte de l’argent au quotidien… Il faut le nourrir, s’en occuper et parfois payer les frais du vétérinaire.
 
Si chiens et chats apportent incontestablement du réconfort à leurs maîtres, ils facilitent aussi les rencontres et les échanges. Ainsi, avoir un chien permettrait de faire grimper les chances de tisser de nouveaux liens avec ses voisins, notamment avec les autres propriétaires d’animaux. Et pourquoi pas de rencontrer l’âme sœur ! Autre genre de bénéfice pour le cœur…


Publié le Mardi 26 Avril 2016 dans la rubrique Bien-être | Lu 1777 fois