Sommaire
Senior Actu

Troyes : inauguration du Living Lab ActivAgeing

L’Université de Technologie de Troyes (UTT) va ouvrir aujourd’hui son premier Living Lab dédié à l’autonomie et au bien-être des seniors fragiles. A cette occasion, revenons en détails sur ce concept de « laboratoire d’innovation ouverte » ouvert au grand public mais largement méconnu.


Dans un Living Lab, le testeur est au centre du dispositif de manière à ce qu’il puisse imaginer, développer et tester en format « grandeur nature » des services, des produits ou des outils innovants répondant aux besoins de chacun.
 
L’usager est donc véritablement impliqué à chaque étape du processus de conception afin de comprendre « les valeurs, les pratiques, l’éthique humaine et concevoir en fonction d’elles » assure le communiqué de l’Université.
 
Dans cet esprit, le living Lab ActivAgeing (LL2A) de Troyes va permettre de tester ou découvrir des technologies innovantes et émergentes, de concevoir des solutions d'accompagnement pour l'autonomie des aînés.
 
A vocation grand public, ce lieu accueille diverses populations telles que les seniors bien sûr, mais aussi les  professionnels de santé, ceux des services à domicile, les aidants naturels, les entreprises, les chercheurs, les scientifiques…
 
Ainsi, tous les seniors volontaires peuvent participer aux tests de produits innovants lors des « Matinales du LL2A ». Ces échanges visent à mieux appréhender les situations de vie courante vécues par les personnes âgées et la manière dont les « nouvelles technos » peuvent s’insérer dans leur quotidien et servir leur autonomie. A titre d’exemple, les testeurs commandent en ligne un ordinateur par le toucher, les gestes et la voix ; ils pratiquent des jeux pour la rééducation physique ; ils réalisent des bilans cognitifs pour tester leur mémoire ; ou encore, ils vérifient l’état de leur équilibre.
 
Le Living Lab ActivAgeing s’étend actuellement sur 100 m2 à la Technopole de l’Aube en Champagne, et dispose de trois pièces différentes : un laboratoire d’idées pour la partie création du processus de planification pour aller de l’idéation à la réalisation ; une régie pour l’observation des usages et l’analyse des situations, ainsi que pour l’acquisition, le traitement et l’archivage des données recueillies ; et enfin, une pièce « Home » pour la mise en situation d‘activités à tester dans le contexte du domicile.


Publié le Lundi 17 Mars 2014 dans la rubrique Divers | Lu 800 fois