Sommaire
Senior Actu

Trophées du Grand Age : les lauréats 2010

La deuxième édition des Trophées du Grand Age a eu lieu le lundi 3 mai 2010 à Paris, au Théâtre Mogador. Cet évènement vise à faire découvrir les structures impliquées dans la prise en charge du grand âge et des personnes âgées dépendantes et à révéler les meilleures initiatives et innovations destinées à l’amélioration de la qualité de vie des personnes âgées. Il a récompensé cette année une dizaine d’entreprises dans sept grandes catégories. Détails.


Les Lauréats des Trophées du Grand Âge 2010

Catégorie 1 : Habitat -Environnement

Lauréat : Legrand
Le trajet de nuit lit-toilette est particulièrement accidentogène car il se fait la nuit par définition, quand la personne est mal réveillée, éventuellement sous l'emprise de médicaments. Legrand sécurise le trajet en utilisant des détecteurs de mouvement qui automatisent partiellement l'éclairage sur le parcours. Placés de façon opportune, ils permettent le déclenchement automatique et simultané des éclairages de la chambre, du couloir et des toilettes.

Prix spécial : Neolia
L’enjeu démographique, social et économique du vieillissement de la population, nécessite de nouvelles réponses pour le maintien à domicile des personnes âgées. Le Conseil Général de la Loire, NEOLIA, H2AD, CARMI, LOTIM TELECOM, PTM, innovent. Ils expérimentent, sur trois ans, au bénéfice des locataires d’un quartier de Saint-Etienne, « L’Assistance Médicalisée à Distance dans l’Habitat Social (AMDHS) ». Cette expérience et cet observatoire vont permettre sur un territoire, la mise en commun de compétences, de solutions adaptées et complémentaires, dont l’objectif est d’aider les personnes âgées à vivre mieux et plus longtemps chez elles.

Catégorie 2 : Gérontechnologies et technologies pour l'autonomie

Lauréat Ex-æquo : Siemens
Une meilleure sécurité pour les patients et les pensionnaires ainsi que pour le personnel est un souci permanent des directeurs d'établissements ou d'institutions. La réduction du personnel soignant, l'augmentation de l'espérance de vie et du nombre de patients souffrant de troubles d'orientation conduit à une augmentation du risque de fugue ou d'errance. Les personnes âgées sont donc en situation dangereuses dès lors qu'elles quittent l'établissement. Afin d'aider les établissements à réduire ce risque, Siemens propose un système de détection de fugue offrant l'immense avantage d'être polyvalent avec d'autres applications, tels l'appel d'urgence pour le personnel soignant ou l'appel malade.

Lauréat Ex-æquo : Innovox SAS
Innovox c’est l’union d'un industriel spécialiste dans les équipements de sécurité connectée des personnes, Intervox systèmes, et d'un opérateur spécialiste de l'IP sécurisé Inoveo. Innovox propose aux Téléassisteurs, Mutuelles, Collectivités locales et Opérateurs de services à la personne, une plate forme en visiophonie illimitée et sécurisée destinée à lutter contre l'isolement de la personne âgée et de préserver sa sécurité. Cette plate forme permet également le développement de services personnalisés dans le cadre des activités de maintien à domicile
(commerces locaux, télé médecine...)

Catégorie 3 : Initiative EHPA - EHPAD

Lauréat : Auvence
Concepteur et gestionnaire de maison de retraites EHPAD, Auvence lance en partenariat avec wehpa.fr, un Blog pour chacune de ses maisons. Les Blogs réalisés sont ainsi utilisés comme un support d'animation, les articles sont rédigés par le personnel de la maison et par les résidents, il leur sera possible de créer un comité de rédaction, de réagir à l'actualité... L'objectif est de favoriser le lien social et permettre une relation privilégiée entre les résidents, les proches (familles, enfants, petits enfants), éventuellement éloignés géographiquement, et l'établissement.

Mention spéciale : Les Jardins d’Elodie
L’entreprise est constituée de plusieurs maisonnées de douze résidants. Chacune est organisée autour d’un séjour avec cheminée, tel un petit village, tous les pôles de vie sont reliés par des ruelles fleuries. Mais si tout ce contexte se veut agréable, libre et sécurisant, le désenracinement d’une ancienne vie peut perturber sérieusement la personne âgée. Il propose un séjour d’accompagnement au parent le plus proche afin de participer aux premiers jours d‘hébergement. La confiance ne se décrète pas, elle s’acquière. Les petits instants, les échanges sur les difficultés partagées sont tous ces petits riens qui font tout pour créer un climat de confiance. Tous les acteurs s’en trouvent gagnants et se découvrent : la famille rassurée et contente d’un nouveau rôle de partenaire, les équipes prenant connaissance rapidement de la personnalité et de l’histoire du sénior, le ou la résidant(e), rassuré(e), par la complicité qui l’entoure.

Catégorie 4 : Services à la personne

Lauréat : Adecco à domicile
Dans un souci de qualité et afin de sécuriser les interventions auprès de personnes âgées, Adecco à domicile a mis en place une politique RH totalement innovante. Cette politique vise à motiver son personnel, afin de pouvoir répondre au niveau d'exigence nécessaire, demandé par les personnes âgées. Chaque intervenant dispose d'une « Carte Assistance » visant à palier à une défaillance de son véhicule. Un intervenant ayant un enfant souffrant peut avoir une garde d'enfant à son domicile, pour 1 € de l'heure, afin d'assurer sa mission en toute quiétude... Ainsi, la qualité et la régularité des prestations au domicile de nos aînés est renforcée.

Catégorie 5 : Initiative Alzheimer et maladies neurodégénératives

Lauréat : Links Care Services
Afin de répondre au besoin de répit des aidants, des caméras installées dans les pièces de vie (hors sanitaires et salle de bains) recueillent des images qui sont traitées en temps réel par un logiciel d’analyse comportementale. En cas de situation à risque (chute, errance), ces images sont transmises à un opérateur formé à la pathologie qui décide s’il faut ou pas prévenir les secours. Ce concept innovant de vigilance existe également en établissement d’accueil ou de soins.

Catégorie 6 : Dynamisme des associations et des territoires

Lauréat : Association Compagnie Larubaliz
Chaque semaine les duos de comédiens-clowns professionnels de Larubaliz improvisent des spectacles interactifs dans les services gériatriques. De salons en chambres, de chambre en couloirs, ils égrainent leurs passages joyeux et poétiques de saynètes avec les résidents, les familles, les blouses blanches, bleues, vertes… Des moments de vie pour tous, qui sollicitent les sens, les corps, les émotions et permettent des entrées relations avec chacun, malgré les troubles cognitifs.

Catégorie 7 : Recherche et développement

Lauréat : Hôpital Européen Georges Pompidou
La plateforme CiscoHealthPresence permet à l’Hôpital Vaugirard, établissement de 300 lits de gériatrie, de demander des avis spécialisés à l’HEGP sur le réseau très haut débit de l’AP-HP. 200 patients ont bénéficié de 333 Téléconsultations sur une station Haute définition connectée à des équipements médicaux. 16 spécialités ont donné avec confiance des avis à distance avec satisfaction des gériatres, des patients en évitant de déplacer ces patients fragiles. L’expérimentation pilote se poursuit maintenant en routine. Ces nouvelles pratiques conduisent à de nouveaux métiers, de nouvelles organisations, qui favorisent un accès équitable aux soins pour les personnes âgées sur les territoires de santé.

Coups de Coeur du Jury :

Coup de Coeur : Onze Plus
Nouveau critère de qualité ? Jusqu’à aujourd’hui, les maisons de retraite n’avaient pas la possibilité d’offrir à leurs résidents un bon accès à la musique car le matériel hifi n’était pas adapté et le répertoire CD impossible à conserver ; casse, perte... Or « la musique est leur l’activité préférée » dixit l’INSEE. Aujourd’hui la borne musicale Mélo permet l’accès à des milliers de chansons (grosses touches) et à des jeux d’animation.

Coup de Coeur : Hom’Age
En dépit des troubles de mémoire explicites des personnes souffrant de maladie d’Alzheimer, nous constatons qu’elles sont capables de s’habituer à de nouveaux lieux et à de nouvelles pratiques au sein des unités de vie Alzheimer de nos établissements. Cette habituation se nomme aussi « sentiment de familiarité », un sentiment créé à la suite d’expositions répétées à des stimuli et faisant appel aux capacités préservées d’apprentissage implicite. Sur ce mode, les personnes Alzheimer sont ainsi capables d’apprendre de nouvelles chansons.


Publié le Jeudi 6 Mai 2010 dans la rubrique Divers | Lu 2520 fois