Sommaire
Senior Actu

Toyota se lance sur le marché des robots d'assistance pour personnes âgées

Toyota, le numéro un mondial de l’automobile va se lancer dans la recherche et la conception de robots d’assistance aux personnes âgées. Un marché d’avenir pour le Japon, pays le « plus vieux » au monde, mais également pour le reste du monde compte-tenu du vieillissement généralisé des populations dans les années à venir.


Depuis des années, les robots ont envahi les usines (notamment dans l’automobile) pour remplacer certaines tâches trop fastidieuses, voire parfois dangereuses pour les hommes… Aujourd’hui, ces machines sont capables de réaliser des opérations extrêmement complexes et délicates. Et ce n’est que le début…
 
Dans ce contexte, le géant nippon de l’automobile Toyota, a décidé de s’engager dans un nouveau secteur d’activité qui pourrait s’avérer ultra-porteur à l’avenir : celui des robots d’assistance destinés aux personnes âgées dépendantes. Le constructeur n’est d’ailleurs pas le seul à travailler sur le sujet, d’autres grandes entreprises nippones, américaines et européennes s’intéressent de très près à ce marché.
 
Si, au départ, certains spécialistes doutaient quelque peu des bienfaits de l’arrivée de ces robots dans l’univers du « care », il semblerait qu’au fil du temps, cette tendance se développe et se confirme… Et soit même de mieux en mieux acceptée autant par les professionnels que par le grand public. L'Organisation internationale pour la standardisation, qui élabore des normes internationales, a même adopté les critères de sécurité pour les robots d'aide à la personne proposés par le Japon, leader mondial dans ce domaine.
 
L’idée de Toyota (qui s’appuie sur ses recherches en matière de véhicule intelligent) est donc de proposer des assistants de vie aux personnes âgées dépendantes vivant à domicile ou en maison de retraite. « Il faut imaginer des applications pour aider les gens chez eux. Il y a des besoins immenses étant donné le vieillissement de la société » expliquait récemment Gill Pratt, le PDG de Toyota Research Institute (TRI), filiale créée en janvier 2016 aux États-Unis pour explorer les champs de l'intelligence artificielle et de la robotique.
 
Rappelons que le Japon fait face au vieillissement de sa population et que le pays connait un manque de main d’œuvre important dans le domaine du « care » ; les Japonais étant peu portés sur l’immigration… Les robots pourraient donc à terme, remplacer les humains auprès des ainés. Cela ressemble à de la science-fiction, mais le fait est que les premiers robots « animateurs » ont déjà fait leur entrée en maison de retraite. Même en France ! 


Publié le Mercredi 22 Juin 2016 dans la rubrique Divers | Lu 2861 fois